En audition sur Zoom, un acteur subit les moqueries du réalisateur qui a oublié de couper son micro

L’acteur américain Lukas Gage, en janvier 2020, à Los Angeles. — Stewart Cook/REX/SIPA

La généralisation des entretiens et réunions par Zoom, Skype et autres Google Meet a multiplié les probabilités de se retrouver dans une situation sinon humiliante, du moins embarrassante. 20 Minutes relayait d’ailleurs récemment, les instants gênants vécus par ses lecteurs et lectrices en télétravail : de la caméra restée activée en plein déshabillage aux enfants faisant irruption en criant « papa, pipi pot » en plein rendez-vous virtuel avec les collègues, les exemples ne manquent pas.

On peut y ajouter la mésaventure vécue par l’Américain Lukas Gage qui a auditionné pour un rôle par écran interposé. Le comédien de 25 ans, vu dans la série Euphoria​, s’apprêtait à prendre la parole quand il a entendu ce qu’il n’aurait pas dû. Le réalisateur qui devait lui faire passer son casting s’adressait à une personne non identifiée en commentant de manière négative l’environnement du jeune acteur : « Ces pauvres gens qui vivent dans ces petits appartements… Quand on regarde ce qu’il a derrière lui, il a cette télé… »

Surpris, Lukas Gage a pris sur lui et a préféré garder le sourire en informant le réalisateur qu’il avait oublié de couper son micro. « Je sais que c’est un appartement merdique, c’est pourquoi il faut que vous me donniez ce boulot, pour que j’en aie un mieux », a déclaré l’acteur pendant que son interlocuteur se disait « désolé » et « mortifié ». « Je vis dans une boîte de quatre par quatre, ça va, donnez-moi le rôle et on sera quitte », a enchéri le comédien qui a ensuite posté la vidéo de ce triste moment sur Twitter.

Le soutien de personnalités

« Si vous êtes un réalisateur ayant tendance à dire de la merde, veillez à couper le micro à vos conneries sur Zoom », a ajouté Lukas Gage en commentaire. La publication est devenue virale et a fait réagir plusieurs personnalités. « J’aimerais dire à tous les réalisateurs (qui ne soient pas des trous du cul) que c’est un plaisir de travailler avec lui. Il est drôle, talentueux et génial sur les tournages », a écrit Zelda Williams.

Billy Eichner a de son côté souligné que « les acteurs sont souvent traités comme des moins que rien et exploités parce que « nous devrions être heureux d’avoir du boulot », et « nous accepterons le boulot de toute façon », etc. C’est vraiment dégueulasse. » Le réalisateur Judd Apatow, lui, a fait remarquer que, plus jeune, il aurait « rêvé d’un appartement comme celui-là. Regardez l’écran plat ! La guitare ! Les moulures ! », a-t-il tweeté.

Ce dimanche, c’était au tour de l’humoriste Seth MacFarlane de donner son point de vue à travers une parodie de la séquence mettant en scène Ernie du Muppet Show

Par ailleurs, Lukas Gage n’a pas dit s’il avait finalement obtenu ou non le rôle en question.

Culture

Amir reporte le lancement de sa tournée et annonce un spectacle en ligne

Télévision

Avec Laurence Boccolini, France 3 bat le « Mask Singer » de TF1

0 partage