Emmanuel Macron reçoit ce vendredi des grands patrons d’entreprises françaises au déjeuner

Emmanuel Macron doit recevoir vendredi plusieurs grands patrons d’entreprises françaises pour évoquer la situation économique et la riposte de l’Europe au regain de protectionnismeindustriel américain, a-t-on appris jeudi auprès de la présidence. Le chef de l’Etat va déjeuner avec les dirigeants du groupe nucléaire Orano, de l’équipementier électrique Schneider, de l’entreprise de logiciels Dassault Systèmes, du groupe informatique Capgemini ou encore du géant de la cosmétique L’Oréal, a précisé l’Elysée en confirmant une information du Parisien.

Ce rendez-vous élyséen vise à évoquer « la situation économique » qui se dégrade à l’échelle mondiale, et « les ressorts de la France pour résister et rebondir » avec l’attractivité et la création d’emplois en ligne de mire, dit-on dans l’entourage d’Emmanuel Macron. Le président entend aussi discuter avec ces grands patrons, essentiellement à la tête d’entreprises industrielles, de l’Inflation Reduction Act (IRA), un plan faramineux du président américain Joe Biden qui prévoit de larges subventions et soutiens pour les entreprises implantées aux Etats-Unis dans les secteurs des véhicules électriques ou des énergies renouvelables.

Ce sujet avait déjà été au menu d’un dîner entre Emmanuel Macron et de grands industriels européens fin novembre. Le chef de l’Etat avait appelé leurs groupes à rester en Europe, et surtout en France, malgré l’attractivité de ces projets protectionnistes américains. Emmanuel Macron avait déjà déjeuné en début de semaine avec quelques économistes français et allemands, dont Markus Brunnermeier, Agnès Bénassy-Quéré et Camille Landais, pour échanger sur les conséquences économiques de la guerre en Ukraine et la politique menée par les deux pays, selon la présidence.