Emmanuel Macron est arrivé à Bangkok pour participer au sommet Asie Pacifique

Le président français Emmanuel Macron est arrivé mercredi soir à Bangkok pour participer au sommet de la Coopération économique Asie Pacifique (Apec) après celui du G20 en Indonésie, a constaté une journaliste de l’AFP vers 16h30, heure française.

Durant cette réunion de deux jours, Emmanuel Macron va tenter de relancer les ambitions stratégiques de la France en Asie Pacifique, mises à mal par la crise avec l’Australie autour d’un méga-contrat de sous-marins en 2021.

« Stabilité » et « coopération » au menu

Il a eu, mardi, des entretiens avec les présidents chinois Xi Jinping et indonésien Joko Widodo et devait aussi rencontrer mercredi les Premiers ministres indien Narendra Modi et australien Anthony Albanese, en marge du sommet du G20 en Indonésie.

« Le Président a réaffirmé l’engagement de la France dans la région pour promouvoir la stabilité et la coopération face aux défis communs », a indiqué l’Elysée à l’issue de la rencontre bilatérale avec Joko Widodo.

« Reconnaissance » de l’influence de la France

Il espère surtout une « reconnaissance » des ambitions et de l’influence de la France lors du sommet de la Coopération économique Asie Pacifique (Apec), jeudi et vendredi à Bangkok, auquel il sera le premier chef d’Etat européen invité.

Les défis sont nombreux, de l’ampleur de la zone dans laquelle la France essaie de se projeter, à plus de 10.000 kilomètres de l’Europe, à la faiblesse des moyens déployés par Paris, notamment militaires.