Elections municipales à Marseille : Le Printemps marseillais peut-il remporter la mairie ? « Une décision qui appartient à Samia Ghali »

Michèle Rubirola a remporté les élections municipales à Marseille, mais le Printemps marseillais n’a pas obtenu de majorité absolue. — Philippe Magoni / Sipa

  • Malgré sa large victoire en termes de voix, le Printemps marseillais n’a pas remporté la majorité absolue au conseil municipal.
  • Pour espérer faire élire Michèle Rubirola maire, il devra compter sur le vote des conseillers municipaux de Samia Ghali.
  • La sénatrice ex-PS ne s’est pas exprimée depuis dimanche soir.

Une large victoire en termes de voix, mais pas de majorité absolue au conseil municipal. C’est le paradoxe des résultats de l’élection municipale de Marseille, dimanche, avec la victoire de Michèle Rubirola, du Printemps marseillais avec 38,28 %, contre 30,75 % pour Martine Vassal (Les Républicains). L’écart est de plus de 13.000 voix d’avance.

Mais avec le découpage par secteurs, ces 13.000 voix d’avance ne se concrétisent que par une avance de trois conseillers municipaux, 42 pour Michèle Rubirola, contre 39 pour Martine Vassal, quand la majorité absolue requiert 51 sièges.

« Ceux qui font croire que Samia Ghali va s’allier avec Vassal la salissent »

La clé pour que le Printemps marseillais remporte la mairie réside dans le vote des conseillers municipaux de Samia Ghali. La sénatrice ex-PS des quartiers Nord a remporté son secteur, devant le Printemps marseillais, et a acquis huit conseillers municipaux. Mais elle reste pour le moment silencieuse sur le choix qu’elle et ses conseillers municipaux feront samedi, lors du vote du prochain maire.

Benoit Payan, qui a remporté le secteur du 2-3 avec le Printemps marseillais, « ne peu[t] pas imaginer que Samia Ghali, qui avec sincérité, force et clarté, s’est opposée à la majorité sortante vienne donner une majorité à Martine Vassal ». « Il y a une stratégie, c’est celle de Michèle Rubirola, qui est arrivée en tête avec 13.000 voix d’avance et qui est en situation de devenir maire face à Martine Vassal. Qui, elle, ne peut plus fabriquer de majorité », explique-t-il. Et selon Benoit Payan, « ceux qui essayent de faire croire que Samia Ghali envisage de s’allier avec Vassal la salissent ».

Une femme de gauche

Mais le passif entre certains membres du Printemps marseillais et Samia Ghali pourrait jouer. Comme le maintien du Printemps marseillais face à Samia Ghali dans son secteur au second tour, alors que Sébastien Barles, et Debout Marseille, la liste écolo, avait décidé de soutenir la sénatrice, malgré un accord avec le Printemps marseillais sur les autres secteurs. Il considère qu’un vote de Samia Ghali pour une majorité du Printemps marseillais serait naturel.

« Samia Ghali est une femme de gauche, nous nous rejoignons sur les questions écologiques comme la pollution des bateaux, et nous pouvons mener collectivement la bataille des transports collectifs dans les quartiers Nord », avance celui qui a rejoint le Printemps marseillais entre les deux tours.

« Pas de marchandage »

Il considère que Michèle Rubirola doit appeler Samia Ghali. « Il faut qu’elle lance cette phase de rapprochement et qu’elle ouvre le cadre d’un accord entre elles. Michèle Rubirola a ce profil de rassembleuse, elle a été médecin dans les quartiers Nord, elle est la boussole des Marseillais. Avec elle on sait où on va », estime Sébastien Barles.

« Il faut dépasser tout cela, il ne peut pas y avoir de marchandage, considère Benoit Payan. C’est une décision qui lui appartient, elle s’exprimera très clairement samedi ». Il n’y a aucun doute, selon lui, pour que Samia Ghali s’allie avec le Printemps marseillais : « elle s’est battu toute sa vie contre la droite », conclut-il. Mais même avec un vote des conseillers municipaux de Samia Ghali, il manquera encore un siège Michèle Rubirola pour devenir maire…

Municipales

Municipales 2020 à Marseille : Martine Vassal va-t-elle se faire doubler sur sa droite ?

Municipales

Résultats des municipales à Marseille : Mais c’est quoi ce bazar pour élire le maire ?

0 partage