EDF revoit à la baisse son estimation de production nucléaire pour 2022

EDF a annoncé jeudi revoir à la baisse sa production nucléaire pour l’année 2022 à 275-285 TWh (térawattheures) contre 280-300 TWh prévus précédemment, en raison notamment de « l’allongement de la durée d’arrêt de quatre réacteurs nucléaires concernés par le programme de contrôles et réparations du phénomène de corrosion sous contrainte ».

Le géant de l’énergie, dont près de la moitié des réacteurs sont indisponibles pour cause de maintenance ou problème de corrosion, a aussi mis en cause le mouvement social de l’automne 2022 dans les centrales qui a eu une incidence « sur les plannings d’arrêt pour maintenance. »