Droit de retrait à la SNCF : Le trafic sera normal partout mercredi, sauf en Champagne-Ardenne

Droit de retrait à la SNCF : Le trafic sera normal partout mercredi, sauf en Champagne-Ardenne (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

Après cinq jours de perturbations sur le réseau SNCF, le trafic ferroviaire continue son amélioration. Mercredi, le trafic sera normal dans toute la France, sauf en Champagne-Ardenne où un TER sur deux doit circuler, a-t-on appris mardi auprès de la direction.

Dans la région Pays de la Loire, le trafic reviendra « à la normale » mercredi, « avec quelques adaptations liées au repositionnement du matériel », a-t-on précisé.

Un imbroglio juridico-politique autour du droit de retrait

Le trafic SNCF a été perturbé ces derniers jours après un accident de TER, la semaine dernière dans les Ardennes, qui a entraîné des arrêts de travail sur la base du droit de retrait de conducteurs et contrôleurs.

Ce TER, reliant Charleville-Mézières à Reims, avait percuté le 16 octobre un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau, faisant 11 blessés. Le conducteur du train, qui avait porté secours aux passagers alors qu’il était lui-même touché, était le seul agent SNCF à bord.

L’exercice du droit de retrait après cette collision fait l’objet depuis d’un imbroglio juridico-politique. Syndicats d’un côté, gouvernement et direction de la SNCF de l’autre, s’écharpent sur la légalité ou non de ce droit de retrait, pour lequel plusieurs inspections du travail ont été saisies et amenées à se prononcer dans toute la France. Pour le gouvernement et la direction, il s’agissait d’une grève illégale.

Société

Droit de retrait à la SNCF : Derrière la mobilisation des cheminots, la question de la sécurité dans les trains

Politique

Droit de retrait à la SNCF : Emmanuel Macron regrette qu’on puisse « bousculer le quotidien » des Français

0 partage