Dopage: Des athlètes russes se lancent dans un grand combat contre leur fédération

La championne du monde du saut en hauteur Maria Lasitskene fait partie des athlètes russes engagés contre leur Fédération. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Quatre athlètes russes ​dont les champions du monde Maria Lasitskene et Sergey Shubenkov ont ouvert les hostilités contre leur fédération, qu’ils accusent de n’avoir rien fait pour éviter une suspension, en lançant mardi une page Instagram qui relatera leur combat. Les quatre athlètes sont membres de la commission des sportifs de la fédération russe d’athlétisme (Rusaf), une instance jusqu’alors en sommeil qu’ils veulent relancer pour accélérer les changements à la tête de la Rusaf.

« Chers athlètes russes, la commission des sportifs de la Rusaf a créé cette page pour rester en contact avec vous (…) Elle contiendra toutes les informations sur les mesures que la commission prendra pour changer la situation actuelle de l’athlétisme russe. Soyons actifs ensemble ! », dit le message inaugural de la page Instagram.

La Russie a été exclue en décembre pour quatre ans de toute compétition sportive internationale pour avoir falsifié des données antidopage, dernier épisode d’un vaste scandale de dopage institutionnel. La fédération d’athlétisme est déjà suspendue depuis novembre 2015 et son processus de réintégration a été suspendu dès novembre 2019, sur fond de soupçons « d’obstruction à une enquête » visant ses dirigeants.

L’éternel combat pour la transparence

Outre Maria Lasitskene, triple championne du monde de saut en hauteur, et Sergey Shubenkov, champion du monde du 110 m haies, les créateurs de la page Instagram sont la championne du monde de saut à la perche Anzhelika Sidorova et l’ancien lanceur de marteau Sergey Litvinov. Fin décembre, les trois premiers cités avaient écrit une lettre ouverte aux dirigeants de la Fédération russe d’athlétisme dans laquelle ils critiquaient les actions récentes de la Rusaf et réclamaient plus de transparence.

« Tout le monde, sauf apparemment la direction de la Rusaf, a déjà compris que World Athletics (ex-IAAF) ne prendra aucune mesure tant que les dirigeants actuels de notre fédération ne seront pas remplacés », ont-ils notamment écrit. « Quelles mesures ont été prises, au cours du dernier mois et demi, pour la reprise du processus d’obtention du statut de neutralité (pour les athlètes) ? A qui avez-vous écrit ? Qui a écrit ces lettres ? Quelles réponses avez-vous reçues ? », demandaient-ils encore dans cette lettre ouverte.

Sport

Dopage : Chevalier blanc ou marionnette de Moscou, qui est vraiment Youri Ganus, le chef de l’agence antidopage russe ?

0 partage