Donald Trump annonce le lancement à venir de son réseau social, Truth social

Après son blog avorté, il passe aux choses sérieuses. Donald Trump a annoncé mercredi le lancement de son propre réseau social baptisé Truth Social, après avoir été banni en janvier de Twitter, Facebook et YouTube, qui l’accusent d’avoir incité ses partisans à la violence sur leurs plateformes avant l’assaut contre le Capitole. Les premières invitations seront envoyées en novembre, avant un lancement pour le grand public au 1er trimestre 2022.

« J’ai créé Truth Social et le groupe Trump Media and Technologie (TMTG) pour résister face à la tyrannie des géants des technologies », a affirmé l’ancien président dans un communiqué, précisant que sa plateforme devrait être lancée au premier trimestre 2022.Les grandes entreprises de la Silicon Valley ont « utilisé leur pouvoir unilatéral pour réduire au silence les voix dissidentes en Amérique », a ajouté Donald Trump.

Sur la page de précommande de l’app sur iTunes, les images d’illustrations – qui ont l’air d’être des maquettes créées à partir de tweets – laissent entrevoir un clone de Twitter, avec des messages courts et la possibilité de suivre des utilisateurs.

2024 en vue

Le milliardaire républicain avait été évincé de Facebook, Twitter et YouTube après l’assaut meurtrier du Capitole mené par ses partisans lors de la cérémonie de certification de la victoire de son rival Joe Biden à l’élection présidentielle, le 6 janvier.

Avant d’être banni, Donald Trump comptait près de 89 millions d’abonnés sur Twitter – où il avait annoncé nombre de grandes décisions présidentielles et des limogeages tonitruants – ainsi que 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram. Alors qu’il entretient le suspense sur une possible candidature en 2024, il aura besoin d’une présence en ligne. Reste à voir si de nombreux utilisateurs rejoindront sa plateforme, qui devra également modérer les publications afin de ne pas enfreindre les conditions des app stores d’Apple et Google.

L’ancien président promettait depuis des mois la création prochaine de son propre réseau social. Le nouveau groupe médiatique du milliardaire, TMTG, comprendra aussi un service de vidéo à la demande avec des programmes de divertissement et des podcasts « non-woke ».