Donald Trump aimerait bien acheter le Groenland

Le Groenland est riche en ressources naturelles. — SASO LICHOVSKI/SIPA

Roi de l’immobilier, Donald Trump voit plus grand : selon le Wall Street Journal, le président américain aimerait bien acheter le Groenland. Well, pas pour son compte mais celui des Etats-Unis. A ce stade, on ne sait pas vraiment si Donald Trump est sérieux ou pas, mais il aurait demandé à ses conseillers – y compris juridiques – d’étudier cette possibilité.

L’idée semble assez folle, mais est-elle possible ? Actuellement, le Groenland est un territoire autonome qui appartient au royaume du Danemark. Ses 56.000 habitants auraient sans doute leur mot à dire, mais le Danemark aurait le dernier mot.

Techniquement, l’île appartient géographiquement au continent nord-américain et elle est riche en ressources naturelles, ce qui explique que les Etats-Unis aient songé à l’acheter dès 1867. En 1946, Copenhague avait même refusé une offre de 100 millions de dollars d’Harry Truman. A quand une Trump Tower à Nuuk ?

2 partages