Dolby Atmos: Le nouveau format sonore s’invite ce soir aux Victoires de la Musique

Alors que les 37e Victoires de la Musique célébrées ce vendredi s’apprêtent à couronner les talents de la chanson, un invité virtuel va s’inviter à la fête : le Dolby Atmos. Connue pour les systèmes home-cinéma, les téléviseurs, les barres de son et même certains smartphones, cette technologie de spatialisation du son n’est pas nouvelle. Mais elle investit désormais au pas de course le monde de la musique.

Stromae, président d’honneur de la cérémonie, mais aussi  Aya Nakamura et le groupe pop L’impératrice l’ont adoptée. L’impératrice fut même le premier à mixer en Dolby Atmos en France, avant que le lancement en juin dernier de la plateforme Apple Music permette d’évangéliser ce format audio (également appelé Audio spatial) auprès du public.

Des outils pour les mixeurs

Alors de quoi parle-t-on exactement lorsque l’on évoque le Dolby Atmos en musique ? « C’est un format son qui repose sur des outils de création dont les mixeurs vont pouvoir s’emparer en studio », explique à « 20 Minutes » Anaïs Libolt, responsable home entertainment de Dolby France. Si pour les artistes, la façon d’enregistrer ne change pas avec la captation sur différentes pistes des voix et instruments, ce n’est qu’ensuite que la magie Dolby Atmos va opérer sur les consoles de mixage et ordinateurs. Et cela est également possible avec d’anciens enregistrements.

La musique en mouvement

« Les musiciens vont pouvoir restituer leur musique telle qu’ils veulent la transmettre. Ils vont disposer d’un plus grand espace pour positionner les sons, chaque instrument aura davantage de place pour vivre et l’on pourra même induire du mouvement », décrypte Anaïs Libolt.  « Concrètement, cela permet d’avoir une vraie impression de proximité et de chaleur à l’écoute. Au-delà du progrès, cela nous a aussi permis de redécouvrir chaque morceau de notre album », renchérit le groupe L’Impératrice, interrogé par «20 Minutes».

Le groupe pop L'Impératrice nommé aux Victoires de la Musique 2022.
Le groupe pop L’Impératrice nommé aux Victoires de la Musique 2022. – DOLBY

Quiconque a déjà écouté de la musique en Dolby Atmos a pu constater à quel point la scène sonore était plus immersive qu’avec un simple enregistrement en stéréo. « A l’écoute, il y a cet aspect adhésion émotionnelle, une proximité supplémentaire avec les artistes. Pour ces derniers, il y a un enthousiasme, parfois même une nouvelle façon de créer en tirant parti de format », défend la responsable de Dolby France.

Un casque et un smartphone suffisent

Pour y goûter ? Rien de plus simple avec une écoute au casque depuis un smartphone. Encore faut-il accéder à des morceaux en Dolby Atmos. Les plateformes de streaming Apple Music, mais aussi Amazon Music et Tidal en proposent plusieurs centaines, les deux premières sous l’appellation « Audio Spatial ». Spotify et Deezer manquent encore à l’appel.

Si tous les iPhones sont nativement compatibles avec le format Dolby Atmos, de plus en plus de smartphones Android le sont également. Astuce : Amazon Music a eu la bonne idée de placer directement le décodage Dolby Atmos dans son application, rendant ainsi tous les smartphones aptes à la diffusion. Un traditionnel casque ou de classiques écouteurs True Wireless suffisent ensuite.

Une plus grande immersion dans la musique grâce au son Dolby Atmos.
Une plus grande immersion dans la musique grâce au son Dolby Atmos. – DOLBY

Dans les tuyaux : 780 titres français (Stromae, Jul, Aya Nakamura, Parcels, Vianney, Kyo, Johnny Hallyday, Air, L’Impératrice, Serge Gainsbourg…). Et un riche catalogue international (The Weekend, Ed Sheeran, Justin Bieber, The Rolling Stones, Coldplay, Alicia Keys, John Coltrane…). La démocratisation de ce format s’amplifie. Avant le lancement du Dolby Atmos sur Apple Music en juin 2021, seuls cinq studios d’enregistrement de mixage français l’avaient adopté. Ils sont désormais 28 (dont Studio Guillaume Tell, DES, The Mono Company, Miscendo…).

Le nouveau format star des laboratoires américains Dolby nourrit beaucoup d’ambition autour de l’industrie musicale. Pour Anaïs Libolt, la « prochaine étape est d’intégrer le Dolby Atmos directement dans le processus créatif et non plus au mixage, avec des éléments sonores prévus dès la base et peut être aussi une plus grande implication des artistes pour les mises en espace de la leur musique ». « C’est un format qui offre une nouvelle façon de travailler, avec plus de liberté, ce qui est forcément intéressant pour nous et nos futures productions », ajoute L’Impératrice. A terme, Dolby voudrait que l’Atmos devienne le standard de tout enregistrement.

* Retransmises en direct sur France 2 et France Inter à partir de 21h10.

** Respectivement dans les catégories « Album le plus streamé d’une artiste féminine » et « Révélation féminine de l’année ».