« Demain nous appartient » : Anne Caillon annonce son départ de la série

« C’est un nouveau départ », chantait Lou dans le premier générique de Demain nous appartient. Une doctrine que veut visiblement suivre la série à la lettre depuis quelques mois. Après Juliette Tresanini, c’est au tour d’Anne Caillon d’annoncer son départ de la série quotidienne de TF1 qu’elle avait intégrée dès ses débuts en juillet 2017.

Cette décision ne vient pas de la comédienne elle-même mais d’une envie des auteurs. « Ils avaient envie de me proposer cette belle intrigue, qui représentait aussi une possible sortie pour mon personnage, explique-t-elle à Télé Loisirs. Cela faisait un petit moment que mon personnage n’était pas très nourri et que je n’avais pas grand-chose à défendre ».

Quel sort réservé à Flore Vallorta ?

Dans les derniers épisodes, Flore Vallorta perd un peu les pédales et se met en tête de tuer Alex, retourné vivre avec son ex Chloé. Colis piégé, sabotage des freins de sa voiture, tous les moyens sont bons pour se venger. « Elle a accumulé beaucoup d’échecs dans sa vie sentimentale. Elle n’y croit plus, elle perd complètement pied. Elle n’est plus dans la réalité », résume Anne Caillon.

Dans la même interview, l’actrice a indiqué quel sort serait réservé à son personnage. Attention, on spoile : la directrice de l’hôpital Saint-Clair ne va pas mourir. En revanche, elle va partir en institut psychiatrique. « C’est déjà très sympa de ne pas la mettre en prison », sourit-elle. En ne lui ôtant pas la vie, les auteurs de Demain nous appartient se laissent aussi le choix de faire revenir Flore Vallorta dans le futur.