Dakar 2023: Cinquième victoire de Nasser al-Attiyah en auto, la deuxième consécutive

Le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) a remporté son cinquième rallye-raid Dakar en auto, après 2011, 2015, 2019 et 2022, au terme de la 14e et dernière étape à Dammam, en Arabie saoudite, dimanche. Triple vainqueur d’étape, le tenant du titre devance de plus d’une heure, le Français Sébastien Loeb (Prodrive) et le jeune Brésilien Lucas Moraes (Toyota).

En binôme avec le copilote français Mathieu Baumel, pour qui il s’agit du quatrième sacre dans le mythique rallye-raid, Al-Attiyah, médaillé olympique dans l’épreuve de skeet (le nom officiel du ball-trap aux JO), n’a jamais été inquiété lors de cette édition malgré l’ombre des Audi hybrides et leur supposée surpuissance. La victoire dans la 14e et dernière étape est revenue au Français Guerlain Chicherit (Prodrive), dimanche, très loin au classement général.

L’Argentin Benavides remporte l’édition moto

Un classement général dans lequel Sébastien Loeb termine deuxième pour la troisième fois après les éditions 2017 sur Peugeot et 2022 déjà sur Prodrive. Le pilote français a néanmoins marqué l’histoire du Dakar lors de cette édition en arrachant six victoires d’étape consécutives, une première dans le mythique rallye-raid.

En moto, c’est l’Argentin Kevin Benavides qui a remporté le rallye-raid Dakar pour la deuxième fois dimanche à Dammam en Arabie saoudite, à l’issue de 15 jours de bataille acharnée dans la reine des catégories. Le pilote de 34 ans, déjà vainqueur en 2021, a devancé sur le fil l’Australien Toby Price pour 43 secondes selon l’organisation. L’Américain Skyler Howes a terminé troisième, le Français Adrien van Beveren, cinquième.