Crise aux urgences, manif des hospitaliers : Soutenez-vous la mobilisation et pourquoi ?

Une manifestation des hospitaliers est prévue jeudi 14 novembre 2019 à Paris pour « sauver » l’hôpital public. — CELINE BREGAND/SIPA

Certaines infirmières, certains aides-soignants sont en grève depuis mars 2019. Après des mois de mobilisations, d’assemblées générales, de happenings, les paramédicaux ont-ils réussi à fédérer les colères ?  Jeudi 14 novembre, médecins, paramédicaux et personnels hospitaliers devraient manifester à Paris « contre la mort programmée de l’hôpital public », organisée par le  collectif inter-hôpitaux, né avec cette mobilisation sans précédent. Après huit mois de convulsions, la crise des urgences a contaminé un hôpital public arrivé à saturation, tandis que le gouvernement prépare un « plan de soutien » de la dernière chance.

Un appel aux usagers pour soutenir le mouvement

Après les Ehpad et la psychiatrie l’an dernier, la grève des urgences commencée en mars à Paris s’est enlisée et étendue à tout le pays. Ni la prime mensuelle de 100 euros versée depuis juillet, ni le plan de « refondation » annoncé en septembre par Agnès Buzyn n’ont suffi à résoudre ce conflit. Quelles sont leurs revendications ? Toujours les mêmes : augmentation des salaires, hausse des effectifs et réouverture des lits fermés.

Lancé il y a un mois par le collectif Inter-Hôpitaux, l’appel à la « grande manifestation » de jeudi a réussi l’exploit de rallier la CGT, FO et la CFDT, mais également le Parti socialiste, qui a appelé lundi à soutenir la manifestation. Le rassemblement est prévu à partir de 12h devant la maternité Port-Royal, pour rejoindre ensuite Matignon. Dans plusieurs tribunes les hospitaliers demandent aux usagers de se mobiliser pour «sauver» ce service public. Fin septembre, un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo avançait que neuf Français sur dix soutenaient la grève des services d’urgence.

Et vous, comprenez-vous cette mobilisation ? La soutenez-vous ? Pensez-vous aller manifester, quand bien même vous ne travailleriez pas dans un hôpital ? Que faudrait-il faire pour défendre le service public des hôpitaux selon vous ?

Société

Crise aux urgences : Les Français soutiennent massivement le mouvement de grève

Santé

« Le changement est impressionnant »… On a visité les urgences d’Argenteuil avec Agnès Buzyn

4,6K partages