Crash d’Ethiopian Airlines: L’Egypte interdit à son tour les Boeing 737 Max

Le Boeing 737 MAX 8 est dans le collimateur des Etats et des compagnies aériennes depuis dimanche. — Ted S. Warren/AP/SIPA

Et ça continue. L’Egypte a annoncé mercredi l’interdiction de son espace aérien aux Boeing 737 MAX, trois jours après le crash du vol 302 d’Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts peu après son décollage d’Addis-Abeba. Les autorités égyptiennes affirment que tous les vols de ce modèle « au décollage et à l’atterrissage » seront immobilisés jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, le ministère de l’Aviation civile note que la compagnie nationale égyptienne Egypt Air ne possède aucun appareil de ce type « et n’a pas l’intention d’en acheter pour sa flotte ». Aucune autre compagnie égyptienne ne possède de Boeing 737 MAX.

Six Egyptiens sont morts dans le crash de dimanche

La décision de l’Egypte, pays touristique de près de 100 millions d’habitants, fait suite à celles prises par de nombreux pays et compagnies aérienne de ne pas autoriser les vols de l’appareil du constructeur américain. Parmi les autres pays ayant pris une telle mesure figurent la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Inde, la Nouvelle-Zélande.

La catastrophe de dimanche intervient quelque mois après le crash d’un autre Boeing 737 MAX de la compagnie aérienne indonésienne Lion Air qui avait fait 189 victimes. Six ressortissants égyptiens se trouvaient à bord de l’appareil d’Ethiopian Airlines dimanche. Aucun des passagers ou membres d’équipage n’a survécu.

Monde

Crash d’Ethiopian Airlines: Une compagnie veut faire payer Boeing pour les problèmes sur son avion

Monde

Crash d’Ethiopian Airlines: L’espace aérien européen interdit à tous les Boeing 737 MAX

Monde

Crash d’Ethiopian Airlines: Pas d’immobilisation des Boeing 737 Max 8 aux Etats-Unis

0 partage