Covid-19 : Le régulateur européen évalue le vaccin de Pfizer « visant Omicron »

Des vaccins spécialement conçus pour combattre le variant Omicron… L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce mercredi le lancement de la procédure d’examen d’une version modifiée du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer. Ce dernier permet de mieux protéger contre des variants spécifiques du virus, notamment Omicron.

« Au fur et à mesure que la société progresse dans le développement de son vaccin adapté, l’EMA recevra davantage de données, notamment des données sur la réponse immunitaire au vaccin, ainsi que des données sur son efficacité contre les sous-variants d’Omicron », souligne l’EMA dans un communiqué.

Etape avant une demande de commercialisation

«En lançant un examen continu, l’EMA sera en mesure d’évaluer les données dès qu’elles seront disponibles», a déclaré l’agence basée à Amsterdam. Cependant, le régulateur européen a souligné que les détails sur le vaccin adapté, «par exemple s’il ciblera spécifiquement un ou plusieurs variants du Covid, ne sont pas encore définis».

L’examen continu de l’EMA se poursuivra jusqu’à ce qu’il y ait suffisamment de données pour une demande officielle de commercialisation du médicament au sein de l’UE, a déclaré l’EMA.

L’ombre des variants

Les inquiétudes quant au retour du coronavirus, en particulier les variants BA.4 et BA.5, augmentent, y compris en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, où les niveaux d’infection ont atteint leur plus haut niveau en trois mois.

A ce jour, l’EMA a approuvé l’usage de cinq vaccins au sein de l’Union européenne: les vaccins à ARN messager des groupes américains Pfizer et Moderna, ceux du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca et de son concurrent américain Johnson & Johnson, qui ont recours à un vecteur viral, et le vaccin Novavax.