Covid-19 : Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal dès le 28 février

Le mois de mars aura un petit goût de monde d’avant. Le masque, porté au quotidien depuis de longs mois, ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au pass vaccinal à partir du 28 février, exception faite des transports, a indiqué vendredi le ministère de la santé mettant en avant l’« amélioration de la situation sanitaire » et la baisse du nombre de nouveaux cas de Covid-19.

Le port du masque qui n’était déjà plus obligatoire en extérieur depuis le 2 février, ne le sera donc plus non plus « dans les autres lieux clos soumis au pass vaccinal », c’est-à-dire les établissements dédiés aux activités de loisirs, les restaurants, les débits de boissons, les foires…

« Les personnes contacts n’auront plus à réaliser qu’un seul test »

Par contre, il « sera maintenu dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal », a détaillé le ministère dans un communiqué. Autre allègement en vue pour cette fin de mois : le dispositif de dépistage des personnes ayant eu un contact avec une personne testée positive.

« Les personnes contacts n’auront plus à réaliser qu’un seul test (autotest ou test antigénique ou test RT-PCR) à J2 (soit deux jours après avoir eu l’information d’avoir été en contact avec une personne testée positive) au lieu de trois tests aujourd’hui (à J + 0, J + 2 et J + 4) », a précisé le ministère.