Covid-19 : L’Agence européenne du médicament recommande l’autorisation d’un traitement d’AstraZeneca pour les malades

Déjà autorisé comme thérapie préventive contre le Covid-19 dans l’Union européenne, le cocktail d’anticorps Evusheld d’AstraZeneca a reçu une recommandation en vue d’une autorisation comme traitement pour les personnes déjà infectées et qui risquent une forme grave de la maladie.

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament a recommandé l’autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne d’Evusheld pour « le traitement des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans et plus pesant au moins 40 kg) atteints du Covid ? 19 », selon un communiqué du groupe pharmaceutique publié ce vendredi.

Déjà efficace en traitement préventif

La recommandation concerne les malades « qui n’ont pas besoin d’oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru d’évolution vers une forme grave », précise AstraZeneca.

Le cocktail d’anticorps avait été autorisé en mars en prévention, c’est-à-dire avant une exposition potentielle au virus, et il est « déjà disponible dans la majorité des pays d’Europe ».

Selon une étude de phase III sur laquelle s’est appuyé le CHMP, Evusheld offre une protection « significative contre la progression vers une forme grave ou un décès » et il est d’autant plus efficace que le traitement intervient tôt.

En attente d’un accord de la Commission européenne

Evusheld combine deux types d’anticorps de synthèse (tixagevimab et cilgavimab) qui aident le système immunitaire à combattre le virus en visant sa protéine Spike, qui lui permet d’entrer dans les cellules pour les infecter.

Evusheld est aussi autorisé à titre préventif aux États-Unis (utilisation d’urgence) ou encore au Japon. Tokyo l’a aussi approuvé pour le traitement de personnes présentant des facteurs de risque d’infection grave.

La Commission européenne doit encore donner son accord pour une autorisation de mise sur le marché pour l’utilisation d’Evusheld en traitement de personnes infectées.