Covid-19 : Comment les antivax contournent l’algorithme de Facebook en utilisant l’émoji carotte

Fini la seringue, place à la carotte… Pour éviter de voir leurs publications supprimées sur Facebook, certains groupes anti-vaccins ont trouvé une nouvelle parade. L’algorithme de modération de la plateforme détectant majoritairement les mots – et non les images –, les antivax utilisent désormais l’émoji illustrant une carotte pour remplacer le mot « vaccin » dans leurs publications.

Un spécialiste de la désinformation, interrogé par la BBC, s’est infiltré dans un de ces groupes et a montré, capture d’écran à l’appui, comment ils procédaient. « J’ai été invité sur un groupe Facebook, où des centaines de milliers de membres partagent des histoires de ce qu’ils pensent être des récits de décès dus au vaccin anti-covid. Mais à la place du mot « vaccin », ils utilisent le symbole de la carotte, probablement pour éviter la censure », explique-t-il.

« Utilisez des mots codés pour tout »

L’un de ces groupes, qui totalise plus de 250.000 membres, l’énonce même dans ses règles : « Utilisez des mots codés pour tout. N’utilisez jamais le mot c [covid] ou le mot v [vaccin] ».

Facebook affirme avoir supprimé la plupart de ces comptes. « Nous avons supprimé ces groupes pour violation de nos politiques et désinformation et nous examinerons tout autre contenu similaire conformément à cette politique ». Le réseau social dit « travailler en étroite collaboration avec les spécialistes de la santé et le gouvernement anglais pour lutter contre la désinformation sur le vaccin contre le Covid-19 ».

La plateforme, qui avait annoncé l’année dernière avoir supprimé plus de 20 millions de contenus faisant de la désinformation sur le Covid-19 ou le vaccin, est régulièrement pointée du doigt pour ne pas avoir suffisamment fait d’effort de modération. Des documents internes, révélés par la lanceuse d’alerte Frances Haugen, avaient notamment mis en lumière d’importantes lacunes de l’entreprise pour lutter contre les publications antivax.