Coupe du monde 2022 : « La raison me dit de laisser ma place »… Karim Benzema n’a pas traîné pour quitter le Qatar

Ça y est, Karim Benzema est parti. Déjà. Aucune raison de s’éterniser en même temps, tant la déception est vive et qu’il faut bien laisser l’équipe de France se préparer le plus sereinement possible pour son premier match dans cette Coupe du monde, mardi face à l’Australie. L’attaquant du Real Madrid, sorti blessé de l’entraînement samedi soir, a appris dans la soirée qu’il devait faire une croix sur la Coupe du monde.

« De ma vie je n’ai jamais abandonné, mais ce soir, il faut que je pense à l’équipe comme je l’ai toujours fait, alors la raison me dit de laisser ma place à quelqu’un qui pourra aider notre groupe à faire une belle Coupe du monde », a écrit le Ballon d’Or sur Instagram, quelques minutes après l’annonce de son forfait pour la Coupe du monde au Qatar.

Evidemment déçu, alors qu’il devait disputer la deuxième Coupe du monde de sa carrière, juste après avoir remporté le Ballon d’or, KB9 a quitté le camp de base des Bleus très tôt ce dimanche matin. Il a embarqué à 8h08 heure locale (6h08 en France) sur un vol qui doit atterrir à l’aéroport de Madrid-Barajas à 13h33, nous apprend L’Equipe. Il va désormais se soigner au centre d’entraînement du Real. Sa convalescence a été estimée à au moins trois semaines par le staff des Bleus.

A Doha, la vie de l’équipe de France se poursuit. « Je suis extrêmement triste pour Karim qui avait fait de cette Coupe du Monde un objectif majeur. Malgré ce nouveau coup dur pour l’équipe de France, j’ai toute confiance en mon groupe. Nous allons tout faire pour relever l’immense défi qui nous attend », a réagi Didier Deschamps, samedi soir. Le sélectionneur va, une nouvelle fois, devoir changer ses plans. Une habitude dont il se serait bien passé.