Coupe du monde 2022 : La FIFA interdit au Danemark de s’entraîner avec des maillots pro-droits humains

La FIFA a interdit au Danemark de s’entraîner avec des maillots pro-droits humains lors de la Coupe du monde au Qatar, a annoncé jeudi la fédération danoise. La fédération internationale a rejeté la demande danoise d’utiliser ces maillots portant le message « Human Rights for All » ( « Droits humains pour tous »), a confirmé à l’AFP un porte-parole de la DBU, qui se veut en pointe de la défense du respect des travailleurs migrants et des droits LGBT au Qatar.

« Nous avons envoyé une demande à la FIFA, mais la réponse est négative. Nous le regrettons, mais nous devons en tenir compte », a déclaré son directeur général, Jakob Jensen, à l’agence danoise Ritzau. La DBU conteste qu’il s’agisse d’un message politique, mais se conformera à la décision pour éviter amendes et sanctions, a-t-elle indiqué.

Un troisième maillot entièrement noir

Fin septembre, Hummel, le sponsor de la sélection nordique, avait dévoilé un troisième maillot totalement noir, « la couleur du deuil » selon lui. Ces maillots sont « une protestation contre le Qatar et son bilan en matière de droits humains », avait expliqué l’équipementier sportif, en ajoutant « ne pas souhaiter être visibles pendant un tournoi qui a coûté la vie à des milliers de personnes ». Une référence au bilan humain sur les chantiers qataris, qui est vivement contesté par Doha.

De son côté, la FIFA a écrit la semaine passée une lettre aux 32 équipes qualifiées pour la Coupe du monde, leur demandant de « se concentrer sur le football ». « Nous savons que le football n’existe pas dans le vide, et nous sommes tout aussi conscients des nombreux défis et difficultés à caractère politique dans le monde, était-il dans ce courrier signé par Gianni Infantino et Fatma Samoura, respectivement président et secrétaire générale de l’instance. Mais s’il vous plaît, ne laissez pas le football être entraîné dans chaque bataille idéologique ou politique. »