Coupe du monde 2022 : Attention à la vidéo de ce stade délabré et fissuré qui se trouverait au Qatar

Les stades construits pour la Coupe du monde au Qatar vont-ils céder sous nos pieds ? C’est ce que prétend une vidéo devenue virale sur Facebook où elle a été, à l’heure où nous écrivons ces lignes ce jeudi, partagée plus de 2.500 fois.

On y voit un homme se tenir debout dans les gradins d’un stade et filmer une fissure massive sur le sol des tribunes. Sur les images, le sol tremble et semble prêt à s’effondrer. La suite de la vidéo se concentre sur les supporteurs en train de chanter avec ferveur, loin de se soucier d’un éventuel effondrement.

D’après le compte qui relaye la vidéo, celle-ci aurait été tournée durant le Mondial de football qui se déroule actuellement au Qatar. « Pardon, trouvez une solution pour cette partie du stade. C’est toute une Coupe du monde. Il faut éviter le pire », alerte le post, enjoignant à faire le nécessaire pour la sécurité des supporteurs sur place… Or, ces images ont-elles réellement été tournées au Qatar ? 20 Minutes mène l’enquête.

FAKE OFF

Dans la vidéo, un premier élément interpelle : la tenue des supporteurs autour de l’homme qui filme la fissure. Doudoune, gros pull… Malgré les problèmes de climatisation déjà dénoncés dans les stades qataris, il semblerait étrange de se vêtir ainsi alors que le thermomètre affiche actuellement 30 °C dans le pays.

Alors d’où vient réellement cette vidéo ? A l’aide de l’outil Google reverse image, nous retrouvons sa trace sur le forum Reddit. Elle y a été partagée il y a quasiment un mois, quelques jours avant le début de la Coupe du monde au Qatar. Par ailleurs, le titre donne une piste : il parle d’« earthquake », tremblement de terre en anglais. Or, aucun séisme n’a eu lieu ces derniers jours à Doha.

A 13.000 km près

La description de la vidéo publiée sur le forum Reddit indique d’ailleurs son emplacement exact : le stade La Bombonera à Buenos Aires, en Argentine. C’est là où est domicilié le club de Boca Juniors, l’un des plus populaires du pays. En forme de fer à cheval, le stade se reconnaît par cette originalité qu’on retrouve bien dans la vidéo initiale. Les couleurs bleu et jaune aussi sont visibles à l’image.

En septembre, le site canadien Balle courbe s’inquiétait de la dangerosité de l’enceinte dans un article. « Le stade du Boca Junior est cassé et ça sent la catastrophe à plein nez », s’alarmait le titre.

L’auteur y relayait des photos de quelques ruines du stade, ainsi que la fameuse vidéo avec la fissure. Selon lui, il serait de plus en plus déconseillé de faire un tour dans les gradins. « Si on se fie aux images qui circulent sur le Web, ce n’est qu’une question de temps avant qu’une catastrophe se produise dans le stade de 54.000 places », présume ce dernier.

En 2018, RMC avait également consacré un article aux raisons des tremblements ressentis au stade de la Bombonera. Le stade mythique serait tellement bruyant que des tremblements peuvent être entendus en tribune. En 2020, l’hebdomadaire France Football classait même la Bombonera comme le stade le plus « chaud » du monde pour l’ambiance de ses supporteurs.