Coupe de France : Nancy réalise l’exploit et sort le Stade Rennais aux tirs au but

Bon dernier de Ligue 2, l’AS Nancy a retrouvé le sourire en ce début d’année. Dirigés pour la dernière fois par Benoît Pedretti, démissionnaire, les Lorrains ont joué un bien mauvais tour au Stade Rennais ce dimanche après-midi en éliminant les Bretons dès les 16e de finale de la Coupe de France.

A l’issue d’une rencontre largement dominée par les hommes de Bruno Genesio, les Nancéens ont arraché leur qualification lors de la séance des tirs au but (1-1, 4-3 aux t.a.b). En feu, leur gardien Baptiste Valette a assuré le show en repoussant les tentatives de Laborde, Tel et Badé avant que le défenseur Shaquil Delos ne délivre les siens.

Guirassy a vendangé un tas d’occasions

Pour le Stade Rennais, décimé par les absences liées au Covid et à la Coupe d’Afrique des Nations, l’élimination fait très mal tant ils ont dominé les débats. Mais leur attaquant Sehrou Guirassy a brillé au cours du match par sa maladresse, vendangeant un nombre incalculable d’occasions. Pour débloquer la situation, le Stade Rennais s’en est finalement remis à son ailier belge Jérémy Doky qui a ouvert le score d’une belle frappe croisée du gauche (58e).

Mais en ne réussissant pas à se mettre à l’abri, les Bretons se sont finalement fait rejoindre au score sur un but de la tête de Mickaël Bondo (78e) avant de passer à la trappe. Au tour précédent, Nancy s’était déjà qualifié aux tirs au but à Troyes (L1) après avoir terminé la rencontre à huit.