Côte d’Azur : Le directeur d’une école d’ostéopathie mis en examen pour agressions sexuelles

Illustration de médecine douce: étiopathie, ostéopathie, chriropraxie… — Pixabay

Le fondateur et directeur de l’école réputée d’ostéopathie Atman, à Valbonne, près d’Antibes (Alpes-Maritimes), est désormais sous contrôle judiciaire. Visé par au moins quatre plaintes, Marc Bozzetto a été mis en examen pour agressions sexuelles le 15 avril, a indiqué ce mercredi à 20 Minutes la procureure de la République de Grasse Fabien Atzori, confirmant une information de Nice-Matin.

Toutes les victimes présumées, des femmes, ont fait part des mêmes agissements aux enquêteurs. D’après les informations du quotidien régional, il s’agit de « baisers sur les seins, cunnilingus, masturbation, mots crus, pénétration digitale » que Marc Bozzetto justifiait en évoquant une méthode d’ostéopathie pelvienne. En février, l’homme de 80 ans annonçait se mettre en retrait de son école.

L’affaire avait été lancée en 2016. Une étudiante avait alors porté plainte à Montréal où elle accusait Marc Bozzetto d’agressions sexuelles pendant quatre-vingt-dix minutes lors d’un symposium. Depuis plusieurs plaintes s’étaient ajoutées et une information judiciaire avait finalement été ouverte le 15 décembre dernier par le parquet de Grasse.

1 partage