Coronavirus : Un amendement pour des jauges proportionnelles en tribunes adopté

L’annonce du gouvernement a fait bondir les acteurs du foot, comme si on n’avait rien appris du virus ​depuis qu’il est apparu dans nos vies, il y a bientôt deux ans. Le retour des jauges à 5.000 spectateurs dans les stades (et 2.000 dans les salles) sans prêter attention à la capacité d’accueil des différentes enceintes marque un sacré retour en arrière, alors qu’élus locaux et dirigeants planchent depuis de longs mois sur des scénarios de jauges proportionnelles, adaptées à chaque situation.

Mais tout le monde n’a pas dit son dernier mot. Ainsi, le député La République En Marche Sacha Houlié a fait savoir mercredi soir qu’un amendement visant à « proportionner les mesures d’encadrement des conditions d’accès et de présence (…) en fonction de la capacité d’accueil des établissements » a été adopté par la commission des lois de l’Assemblée nationale.

« C’était une question de bon sens. Les jauges dans les stades et salles de spectacle seront établies à partir du prorata de la capacité d’accueil et non pas en valeur absolue », s’est félicité l’élu sur Twitter.

La bataille n’est pas gagnée pour autant. Les jauges sont censées entrer en vigueur le 3 janvier, jour où le projet de loi sera examiné à l’Assemblée Nationale. Les amendements restent en sursis lors de la navette parlementaire entre l’Assemblée et le Sénat.