Coronavirus sur la Côte d’Azur : Soulages, Matisse, Fondation Maeght… Comment profiter des expos pendant le confinement

Une visite virtuelle de l’exposition Soulages, à l’espace Lympia du port de Nice, est proposée — HD Media / Département des Alpes-Maritimes

  • Les musées sont fermés et devraient le rester encore quelque temps après la fin du confinement.
  • Sur la Côte d’Azur, certains ont prévu de moyen de continuer à répandre leur culture malgré tout.
  • C’est notamment le cas de l’espace Lympia qui rend hommage à Soulages, mais aussi du musée Matisse et de la Fondation Maeght.

Vous avez déjà fait le tour de tous les services de vidéos à la demande et vous aimeriez que vos enfants, hors classe à la maison, lâche un peu la console de temps en temps ? Pendant le confinement, et même après, les musées, qui vont rester fermés encore quelque temps à cause du Covid-19, s’adaptent à la crise pour partager leurs contenus. Qu’ont-ils prévu sur la Côte d’Azur ? 20 Minutes expose ses bons plans.

Soulages, au port de Nice mais aussi depuis son ordinateur et à 360°

Elle avait déjà attiré plus de 15.000 personnes en un peu plus d’un mois. Lancée le 8 février et fermée depuis le 15 mars pour cause de confinement, l’exposition « Soulages, la puissance créatrice », proposée à l’espace Lympia du conseil départemental au port de Nice, se visite désormais sur un écran d’ordinateur et à 360°.

Le maître de l’Outrenoir, qui a fêté ses 100 ans au Louvre, au Centre Pompidou et au musée Fabre, y est célébré au fil de 72 pièces, dont 15 tableaux inédits et des prêts exceptionnels. Et si vous disposez d’un casque de réalité virtuelle, c’est encore mieux ! Le catalogue complet de l’exposition est également mis en ligne temporairement.

Les musées de Cannes se dévoilent un peu plus sur Facebook

Pendant leurs fermetures, les musées de Cannes (celui de la Castre, consacré notamment aux arts premiers, et celui de la Mer, sur l’île Sainte-Marguerite) se racontent en quelques posts sur la page Facebook de la maire Cannes culture. entre autres contenus pour petits et grands. Il y est question du passage de l’homme au masque de fer dans les geôles du fort royal installé au large de Cannes ou encore de statuette mélanésienne.

La Fondation Maeght a tout prévu pour occuper les enfants

Le centre d’art de Saint-Paul-de-Vence propose  des carnets de jeux hebdomadaires pour les plus petits, confinés à la maison, « en leur faisant découvrir l’art à travers les œuvres de la collection de la Fondation Maeght ». Coloriage, quiz et ateliers créatifs sont au programme. Il est notamment proposé de mettre en couleur un tableau de Fernand Léger ou encore de peindre un œuf dur comme Joan Miró.

Matisse, version Nice, en long, en large et en travers sur le Web

Le chef de file du fauvisme s’était arrêté à Nice pour sa « lumière ». Et si celle qui traverse le musée qui lui est consacré sur les hauteurs de Cimiez n’est plus accessible au public, l’œuvre de Matisse, elle, est à découvrir en long, en large et en travers, sur le site Internet de la ville et dans une app smartphone qu’elle a fait développer. Disponible pour iOS et Android, « Matisse » vous permettra, depuis votre lieu de confinement, de découvrir les créations de l’artiste grâce à un audioguide. Sur Nice.fr, la mairie a prévu de quoi occuper les enfants avec la « Petite académie Matisse ». Elle propose des ateliers créatifs autour des chefs-d’œuvre du musée et des techniques de l’artiste.

Il est possible aussi de retrouver l’émission de TV5 monde, présentée par Guillaume Durand, 300 millions de critiques, qui s’installait il y a quelques semaines au musée pour une rencontre avec sa directrice Claudine Grammont, historienne de l’art.

Sport

Les demi-finales du Top 14 prévues à Nice annulées, il n’y aura pas de rugby avant, au mieux, la fin de l’été

Coronavirus

Oui, pour la justice, Estrosi peut bien imposer un couvre-feu spécial à certains quartiers de Nice

1 partage