Coronavirus : Pseudo-gelures, irritations aux mains et aux pieds, de nouveaux symptômes du Covid-19 ?

Des lésions cutanées de type rougeurs gonflées sur le dos des mains et des pieds pourraient être un symptôme du Covid-19, comme on le voit ici sur les lésions observées par le Dr Oliverès-Ghouti sur l’une de ses patientes. — C. Oliverès-Ghouti

  • Des lésions cutanées sur les mains et les pieds pourraient être un nouveau symptôme du Covid-19.
  • Le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues fait part de ce type de lésions chez des patients peu voire pas symptomatiques.
  • Ils appellent à la vigilance, alors que ces patients qui souffriraient de formes peu graves de la maladie pourraient en revanche être contagieux.

On connaissait, depuis l’apparition de la maladie, les symptômes proches de la grippe. Courbatures, fièvre, toux sèche, migraines et, pour les cas les plus graves, détresse respiratoire et pneumonie typique du coronavirus. Plus inattendu et surprenant, on découvrait, il y a deux semaines, que le coronavirus entraînait chez un certain nombre de malades la perte du goût et de l’odorat.

Petit à petit, les médecins en apprennent chaque jour un peu plus sur le Covid-19, et cette semaine, le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) alerte sur des manifestations cutanées du coronavirus, qui ressembleraient à de l’urticaire.

Des lésions cutanées spécifiques

« Un groupe WhatsApp de plus de 400 dermatologues (libéraux et hospitalo-universitaires), organisé par le SNDV, a mis en évidence des lésions cutanées, associées ou non à des signes de Covid, indique ce collège de dermatologues. Il s’agit d’acrosyndromes (aspect de pseudo-engelures des extrémités), apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses, et des lésions d’urticaire passagères ».

« On a fait remonter, au sein de ce groupe WhatsApp créé il y a trois semaines, des cas d’urticaire et d’éruption de type varicelle chez des patients qui l’avaient déjà eue, explique à 20 Minutes le Dr Catherine Oliverès-Ghouti, dermatologue, membre du SNDV et du fameux groupe WhatsApp. Les lésions cutanées observées sont des pseudo-engelures : « pseudo » parce que cela ressemble à des engelures, mais qui ne sont pas causées par une exposition de la peau à un froid humide. Cela se manifeste par des rougeurs un peu gonflées, sur le dos des mains, des doigts et des orteils, décrit la dermatologue. Et contrairement à de l’eczéma classique ou à une irritation due à l’utilisation répétée de gel hydroalcoolique, ces lésions-là ne grattent pas, ne brûlent pas, mais sont un peu douloureuses. C’est apparu chez des patients de tout âge, sans antécédents médicaux, et même chez des enfants ».

Surtout pas de crèmes à base de corticoïdes

Rapidement, un point commun émerge : « ces patients avaient la particularité d’avoir des cas de Covid-19 dans leur entourage proche, indique le Dr Oliverès-Ghouti. C’est le cas de deux jeunes enfants qui avaient ces symptômes cutanés et dont le père présentait en revanche les symptômes classiques de la maladie. C’est pourquoi on pense que ces signes apparaissent pour des formes bénignes du coronavirus. Comme le Covid-19 peut s’attaquer aux vaisseaux sanguins pulmonaires, on pense désormais qu’il peut aussi s’attaquer aux vaisseaux sanguins cutanés, ce qui expliquerait ces lésions spécifiques ». Et pour soulager ces lésions, « il ne faut surtout pas s’automédiquer avec des crèmes à base de corticoïdes, ce qui aggraverait les choses, prévient le Dr Oliverès-Ghouti. On peut éventuellement soulager la peau avec des crèmes réparatrices grasses ».

A ce jour, ces signes seraient donc observés chez des patients présentant peu voire pas de symptômes classiques du Covid-19. Ainsi, « cette atteinte cutanée n’a pas été observée chez les cas graves nécessitant une hospitalisation, confirme à 20 Minutes le Pr Martine Bagot, cheffe du service de dermatologie de l’Hôpital Saint-Louis à Paris. Et ce qui a interpellé la profession, c’est ce tableau similaire de l’atteinte mains/pieds chez des patients mêmes très jeunes. Pour l’heure, ces patients-là ne font pas l’objet de dépistage, une démarche réservée aux cas les plus graves, mais les tests sérologiques à grande échelle nous permettront d’en savoir plus sur ce nouveau symptôme. Mais déjà, ici à Saint-Louis, nous avons la chance d’avoir pu pratiquer un dépistage sur des patients présentant ces symptômes cutanés et un article est en cours de rédaction sur ces cas prouvés par des prélèvements. Cela va permettre aux médecins d’en savoir davantage sur ce Covid-19 ».

Des symptômes cutanés encore assez peu observés

Du côté des médecins généralistes, ces possibles manifestations cutanées du Covid-19 ont été encore assez peu observées. « Je n’ai constaté ce type de symptômes chez aucun patient Covid-19 que j’ai ausculté, confie à 20 Minutes le Dr Jean-Louis Bensoussan, médecin généraliste membre de MG France. Outre les symptômes ORL bien connus et la fièvre, on voit beaucoup de patients Covid-19 ayant également des troubles digestifs et une perte de goût et d’odorat ».

Même constat pour le Dr Luc Duquesnel, médecin généraliste en Mayenne et président de la Fédération de médecins de France : « J’ai vu passer ces observations du SNDV, mais à ce jour, je n’ai constaté ces symptômes cutanés ni en consultation au cabinet, ni en garde de régulation des appels dans le département, indique-t-il à 20 Minutes. Pourtant, j’ai vu et eu au téléphone des centaines de patients au cours des dernières semaines ». Comme son confrère, ce généraliste a relevé « la perte de goût et d’odorat, ainsi que la diarrhée, comme signes très fréquents du coronavirus chez les patients ». Mais le Covid-19 entraîne aussi indirectement des lésions cutanées. « Je vois fréquemment des syndromes cutanés au niveau des mains, mais qui sont liés à un usage excessif de gel hydroalcoolique et à l’utilisation de gants, note le Dr Duquesnel. Cela peut causer des irritations ».

Une vigilance accrue

Pour autant, le Dr Duquesnel prend très au sérieux l’alerte donnée par ses confrères dermatologues. « Ce qu’ils ont relevé est très intéressant. Maintenant qu’ils ont mis ce signe probable en lumière, il va faire l’objet d’une vigilance accrue ». Ainsi, cette découverte « permet de dire : « attention, des malades asymptomatiques présentant ce type de lésions cutanées sont peut-être porteurs du Covid-19, donc contagieux » », confirme le Pr Bagot.

Il poursuit : « Et dans ce cas, il faut éviter d’entrer en contact avec des personnes fragiles. Lorsque les tests sérologiques à grande échelle​ seront possibles, nous verrons si ces patients présentant uniquement ces signes cutanés ont développé les anticorps du coronavirus, ce qui prouverait ainsi qu’ils l’ont contracté ».

Santé

La perte de l’odorat, un symptôme lié au coronavirus

Santé

Coronavirus : Est-on contagieux ou immunisé une fois guéri, et peut-on contracter deux fois le Covid-19 ? 

56 partages