Coronavirus : Prise de température, tournages reportés… La télé française s’adapte à l’épidémie

Une candidate de — Christophe RUSSEIL/FTV

L’expression « prendre la température du public » est désormais entendue au sens propre à la télévision française dans le contexte d’épidémie de coronavirus. Du moins du côté des émissions quotidiennes de Nagui sur France 2. Comme le raconte Le Parisien ce mercredi, les spectateurs de Tout le monde veut prendre sa place, dont des inédits sont en cours de tournage cette semaine, doivent se soumettre au thermomètre avant d’entrer sur le plateau.

Selon nos informations, il en sera de même pour les tournages de N’oubliez pas les paroles prévus la semaine prochaine. « Si les membres du public présentent de la fièvre, ils sont invités à rentrer chez eux et à consulter un médecin », nous informe une source proche de la production.

Attestation à signer

Par ailleurs, les employés, spectateurs, candidats, techniciens et prestataires de ces deux jeux doivent signer une attestation assurant « qu’ils n’ont pas visité un des pays où circule le virus, qu’ils n’ont pas côtoyé des personnes ayant séjourné dans ces pays et qu’ils ont pris connaissance des mesures préventives décrites par le ministère de la Santé et les respecter ». Des thermomètres, du gel hydroalcoolique et des rappels des mesures de précautions sont aussi prévus pour les équipes techniques.

Malgré ce dispositif, de nombreuses personnes préfèrent ne pas se déplacer jusqu’aux plateaux de télé. Auprès de nos confrères du Parisien, la responsable du public de Tout le monde veut prendre sa place, estime à « 30 à 40 % » le taux d’annulation depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus en France. Certaines émissions ont quant à elle carrément décidé de se passer de public. C’est le cas de Téléfoot et de C’est Canteloup sur TF1.

Comme du côté des spectacles, concerts et festivals, de nombreux tournages ont été reportés. De nouveaux numéros d’Intervilles devaient être mis en boîte début avril à Disneyland Paris pour France 2, or ils ont été annulés jusqu’à nouvel ordre, rappelle Ozap. Le site spécialisé dans les médias informe également qu’un concours de danses folkloriques dont l’enregistrement était prévu le 10 avril a lui aussi été décalé à une date ultérieure. La compétition devait être animée par Cyril Féraud.

TF1 suit l’évolution de la situation

Le présentateur de France 3 doit également faire une croix sur l’émission spéciale dans le cadre de La Nuit de la Bretagne. Ce spectacle « qui voulait marier toutes les formes d’expressions de la culture bretonne, traditionnelle et contemporaine » devait se tenir le 7 mars à la Paris La Défense Aréna. Mais le gouvernement ayant interdit les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné – interdiction étendue aux rassemblements de plus de 1000 personnes une semaine plus tard –, l’événement a été annulé. « Pour nous, c’est une année de travail réduite à néant et donc un sentiment de frustration très douloureux », déplorait Olivier Sévère, le producteur exécutif du show dans un communiqué.

Selon Ozap, TF1 suit l’évolution de la situation de près. L’épidémie de coronavirus pourrait compromettre le plan de tournage envisagé pour District Z, un nouveau projet d’Arthur, ainsi que les primes en direct de The Voice qui doivent se tenir en avril au Dôme de Paris.

Pour l’heure, ces perturbations du côté des chaînes françaises semblent minimes en comparaison de leurs homologues italiennes. Mediaset a ainsi suspendu certaines de ses émissions telles que Verissimo et Domenica Live pour donner la priorité aux programmes d’info, comme le relaye le Vanity Fair italien. D’autres se déroulent dans des plateaux vides de tout public et où des applaudissements enregistrés répondent aux présentateurs. Le talk-show Quarta Repubblica a quant a lui été arrêté après que son animateur, Nicola Porro, a été testé positif au coronavirus.

Culture

Pierre Lescure n’exclut pas une annulation du Festival de Cannes

Série

Le festival Séries Mania est annulé en raison du coronavirus

1 partage