Coronavirus: Pourquoi « Ça commence aujourd’hui » est déprogrammée alors que plusieurs inédits restent à diffuser

Faustine Bollaert sur le tournage de Ca commence aujourd’hui. — GUYON Nathalie

C’est ce que l’on appelle avoir le sens des responsabilités. Jeudi, dans une vidéo postée sur Twitter, Faustine Bollaert a confirmé la déprogrammation, à partir de lundi, de Ça commence aujourd’hui, l’émission de témoignages qu’elle présente chaque après-midi de la semaine sur France 2.

Si l’équipe a pris une telle décision, ce n’est pas parce qu’il n’y a plus d’inédit à diffuser. Au contraire, plusieurs enregistrements du programme sont en stock, simplement comme l’explique l’animatrice, « il y a beaucoup de proximité » à l’écran.

« Je prends beaucoup [les invités] dans mes bras, j’embrasse beaucoup, ce n’est pas forcément le bon exemple à envoyer aux Français en ce moment. Le public, la proximité… Tout ça, peut-être, brouille un peu les messages », ajoute-t-elle.

Une émission pour les soignants

Alors que la France, comme plusieurs autres pays dans le monde, vit en confinement en raison de la pandémie de coronavirus, il est en effet primordial d’adopter le réflexe des « gestes barrières » en arrêtant, notamment, de faire la bise, et en se lavant fréquemment les mains.

Jeudi, via les réseaux sociaux, Ça commence aujourd’hui a également lancé, en vue d’une « grande soirée exceptionnelle »,  un appel à témoignages « pour rendre hommage à nos soignants qui se battent chaque jour pour sauver des vies ».

Télévision

« Il faut rester chez nous »… Denis Brogniart appelle à respecter le confinement

Télévision

«Je fais les réflexions que tout le monde fait», estime Faustine Bollaert

1 partage