Coronavirus : Plus de 3.000 volontaires testent un vaccin chinois au Pérou

Des volontaires attendent devant une clinique de Lima pour tester un vaccin contre le coronavirus, le 9 septembre 2020. — Rodrigo Abd/AP/SIPA

Les tests d’un vaccin contre le coronavirus s’enchaînent à travers le monde. Mercredi, c’est au tour du Pérou de lancer une phase d’essais cliniques, auprès de 3.000 volontaires, d’un potentiel vaccin d’un laboratoire chinois. Le nombre de candidats a dépassé les attentes, 9.000 personnes se sont enregistrées en moins de trois heures.

Seule règle : ne pas avoir contracté le virus

Le vaccin du groupe Sinopharm est inoculé par injection intramusculaire au bras des volontaires âgés de 18 à 75 ans qui ne devaient pas avoir déjà contracté le coronavirus. Un second groupe, encore constitué de 3.000 volontaires recevra le vaccin en octobre. Deux souches du virus et un placebo seront inoculés de manière aléatoire aux volontaires, répartis en trois groupes : 2.000 recevront la souche dite « Wuhan », 2.000 la souche dite « Beijing » et les 2.000 autres recevront un placebo.

Une mission scientifique chinoise d’une trentaine de personnes est chargée de coordonner le projet dont les résultats ne sont pas attendus avant décembre. Le président péruvien, Martin Vizcarra, avait annoncé mi-août que son gouvernement s’engageait quant à lui à coordonner la participation aux essais cliniques des vaccins élaborés en Chine, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Allemagne.

Plus de 30.000 décès au Pérou

La région Amérique latine et Caraïbes, à elle seule, enregistre plus de 300.000 morts. L’épidémie frappe particulièrement le Brésil (128.000), le Mexique (68.000) mais également le Pérou qui a franchi mardi la barre des 30.000 décès. Surtout, le pays compte le taux le plus élevé au monde de morts rapporté au nombre d’habitants, avec 91 décès pour 100.000 habitants, selon un bilan établi à partir de sources officielles. Mercredi, le Pérou a franchi le seuil des 700.000 contaminations, selon le ministère de la Santé, avec officiellement 702.776 cas enregistrés.

Monde

Le vaccin russe contre le coronavirus testé depuis mercredi sur 40.000 Moscovites

Monde

AstraZeneca met en pause son essai clinique après de possibles effets secondaires chez un patient

1 partage