Coronavirus : Pas de pass sanitaire pour voyager en train « pour le moment » , assure le gouvernement

Le protocole sanitaire dans les trains ne devrait pas changer pour les vacances. « On a un dispositif qui marche bien et qui a vocation à être pérennisé au moins tout l’été », a déclaré le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari à la presse lors d’une visite à la gare de Lyon (Paris). C’est pourquoi, « pour le moment nous n’avons pas souhaité étendre le pass sanitaire, notamment aux TGV », a-t-il indiqué.

Le ministre a estimé que le port du masque était « très bien respecté depuis plus d’un an » dans les trains, soulignant que les rames étaient soumises à un nettoyage et une désinfection « systématiques ». « Par ailleurs, il y a eu beaucoup d’efforts qui ont été faits sur l’affichage anticipé des quais en gare pour gagner un peu de temps, pour éviter la congestion et l’effet des files d’attente », a-t-il ajouté.

Pas de risque de propagation avec le masque

Interrogé sur les risques de contamination à bord des rames, le ministre des Transports a cité des études « qui convergent toutes sur le fait que quand le masque est bien porté, les transports en commun et les TGV notamment ne sont pas des lieux de propagation, en particulier quand on les compare à d’autres lieux ». « Il y a un système de climatisation qui renouvelle l’air toutes les neuf minutes au plus dans les TGV », a-t-il ajouté.

Le PDG de SNCF Voyageurs Christophe Fanichet s’est dit optimiste pour l’été, même si la fréquentation n’atteindra pas selon lui les niveaux d’avant la crise sanitaire. Il prédit « 10 % de voyageurs supplémentaires par rapport à l’été dernier » (hors région parisienne), en passant de 20 à 22 millions de voyageurs sur juillet et août. Près d’un million de voyageurs sont attendus dans les gares pour le premier week-end de juillet, selon la SNCF.