Coronavirus : L’expérimentation sur les risques en discothèque reprogrammée le 17 octobre

L’expérimentation grandeur nature sur les risques de transmission du Covid en discothèque, qui avait été reportée fin juin faute de volontaires, aura finalement lieu le 17 octobre, a annoncé ce mercredi l’agence de recherche ANRS/maladies infectieuses émergentes. Bien que les discothèques aient déjà rouvert le 9 juillet, avec un protocole sanitaire et une jauge de 75 %, ce test permettra de faire progresser les connaissances scientifiques et d’améliorer les mesures, espèrent ses organisateurs.

« Malgré la mise en œuvre du pass sanitaire, des cas de contamination ont pourtant été relevés, mettant en lumière le manque de données sur la transmission du SARS-CoV-2 au sein d’une population vaccinée en situation de promiscuité, sur l’efficacité des mesures de contrôle à l’entrée de lieux de fête et sur la pertinence d’un test négatif de moins de soixante-douze heures », a souligné l’ANRS/MIE dans un communiqué. « Cela est d’autant plus important dans le contexte actuel, où le variant Delta, plus transmissible, circule de façon majoritaire en France », poursuit l’agence, même si les chiffres de l’épidémie sont en décrue régulière ces dernières semaines.

4.400 personnes totalement vaccinées à recruter

L’objectif du test est d’évaluer le risque d’infection et de transmission « chez des personnes vaccinées lors d’une soirée clubbing, en situation normale – c’est-à-dire au sein d’un lieu clos, en jauge pleine et sans port obligatoire du masque ». Pour cela, les organisateurs veulent recruter 4.400 volontaires complètement vaccinés, âgés de 18 à 49 ans, sans facteur de risque de forme grave de Covid-19 et vivant en Île-de-France (inscriptions ici). La moitié assistera à la soirée et l’autre moitié n’y assistera pas, afin de comparer ensuite le nombre d’infections dans les deux groupes.

L’entrée sera possible même en cas de test positif, pour pouvoir évaluer les risques de transmission. Cette expérience aura lieu le dimanche 17 octobre 2021, de 16 heures à 23 heures, dans deux établissements parisiens, la Bellevilloise et la Machine du Moulin Rouge. Parmi les artistes à l’affiche figurent les DJ Laurent Garnier, Bambounou, Rag, Roni ou LA CREOLE. Les résultats de cette étude, baptisée ITOC (pour Indoor clubbing Transmission Of Covid-19) « Reviens la nuit », seront disponibles en fin d’année, selon l’ANRS/MIE.