Coronavirus : L’Espagne vers la proclamation d’un nouvel état d’urgence sanitaire

Pedro Sanchez, Premier ministre espagnol — Alessandra Tarantino/AP/SIPA

Il n’y a pas qu’en France que la seconde vague se fait douloureusement sentir. Le gouvernement espagnol a entamé ce dimanche matin un Conseil des ministres extraordinaire à l’issue duquel il prévoit de décréter un nouvel état d’urgence sanitaire, afin de permettre l’instauration d’un couvre-feu dans certaines régions du pays pour freiner l’explosion des cas de Covid-19.

Le bureau du Premier ministre Pedro Sanchez a annoncé que la réunion avait commencé peu après 10 h 00 au palais de la Moncloa, siège du gouvernement. Dans un communiqué publié samedi soir, le bureau du chef de gouvernement avait annoncé que ce Conseil des ministres extraordinaire aurait pour but « d’examiner les termes d’un nouveau décret royal sur l’état d’alerte », régime d’exception correspondant à un état d’urgence sanitaire.

Plus d’un million de cas

Il s’agira du deuxième état d’alerte de l’année en Espagne, après celui proclamé en mars pour contenir la première vague du coronavirus. Il avait duré jusqu’en juin. Il avait servi de base juridique à un confinement total du pays, un des plus stricts au monde, puisque les Espagnols avaient alors eu interdiction de sortir de chez eux, sauf pour aller se ravitailler.

Pedro Sanchez avait annoncé vendredi que l’Espagne ferait tout pour éviter un nouveau confinement, en raison de son impact sur la vie sociale et de son coût pour l’économie, et que pour cela, des mesures restreignant la liberté de mouvement étaient nécessaires.

Avec près de 35.000 morts et plus d’un million de cas, l’Espagne est un des pays les plus durement frappés par le coronavirus.

Monde

Coronavirus: Nouvelles restrictions à Madrid et Bruxelles

Monde

Coronavirus : L’Espagne décide de fermer les discothèques et multiplie les restrictions

2 partages