Coronavirus : Les examens de l’enseignement supérieur seront-ils maintenus ?

Un étudiant dans un amphithéâtre sur le campus de Jussieu, université de la Sorbonne, à Paris. — Chamussy

On en sait désormais plus sur le déroulement du brevet et du bac 2020, dont l’organisation est bouleversée en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, s’est en effet exprimé ce vendredi matin (l’article est à découvrir par ici). Mais qu’en est-il des autres examens ? C’est ce que nous demandent ces lecteurs de 20 Minutes :

« Et les examens (partiels) de l’enseignement supérieur se déroulant au mois de mai ? Notamment pour les licences ? » Chamard

« Il n’y en a que pour le bac : et les étudiants qui ont des partiels à passer ? » Thomas

Voici les réponses que nous avons trouvées :

Pour « préserver la santé des étudiants et garantir l’égalité de traitement de l’ensemble des candidats », le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a procédé à « la révision du calendrier ainsi que des modalités d’organisation des concours nationaux prévus au printemps 2020 ». Et ce après des échanges avec les conférences des présidents d’université, des grandes écoles et des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs. Une première communication a été faite mardi 24 mars, puis actualisée trois jours plus tard. On y apprend ceci :

  • Un comité opérationnel de pilotage (présidé par Caroline Pascal, doyenne de l’Inspection générale de l’Education, du Sport et de la Recherche) a été constitué à cet effet. Il sera chargé de « réviser le format des concours [nombre d’épreuves, format, durée] afin de garantir qu’aucun étudiant ne sera pénalisé ».
  • Les épreuves des examens et des concours nationaux qui n’ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure. En tout état de cause, « pas avant la toute fin du mois de mai ».
  • A titre exceptionnel, les épreuves écrites des concours postbac permettant d’accéder aux formations sélectives du premier cycle (type IEP ou concours Sésame) seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via Parcoursup.
  • Les écrits des concours post-classes préparatoires aux grandes écoles initialement programmés en avril et mai sont reportés. Ils doivent être réorganisés à partir de la fin du mois de mai. Cela concerne aussi bien les concours d’entrée dans les grandes écoles (écoles de commerce et de management comme HEC ou l’Essec, écoles d’ingénieurs comme Centrale ou Polytechnique) que ceux organisés au sein des universités pour accéder à la deuxième année des études de médecine (Paces).
  • Les épreuves des BTS seront aussi reprogrammées à partir de fin mai.
  • Les concours de recrutement de l’Education nationale devraient avoir lieu, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l’objet d’une communication spécifique dans les prochains jours, précise le ministère.

Il est précisé que « chaque candidat inscrit sera personnellement informé du nouveau calendrier et des modalités de réorganisation du concours le concernant ». Une page d’information devrait être prochainement ouverte sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur.

Toutes ces informations (qui peuvent changer en fonction de l’évolution de la crise) sont également disponibles sur la page etudiant.gouv.fr.

En ce qui concerne les partiels des universités, « les établissements s’adaptent et les organisent déjà sous plusieurs formes (quiz, oraux en visioconférences, devoirs maisons…) », a précisé le ministère à l’AFP.

Pour que vous y voyiez plus clair, 20 Minutes s’emploie à répondre à vos interrogations, que vous pouvez nous adresser en suivant la marche à suivre ci-dessous. Et n’oubliez pas de laisser votre e-mail. Merci par avance (et prenez soin de vous) !

Société

Coronavirus : « Je suis sans aucune nouvelle d’une douzaine d’entre eux »… Les profs craignent que des élèves décrochent

Société

Coronavirus : Dix millions d’euros supplémentaires pour venir en aide aux étudiants et aux Crous

0 partage