Coronavirus : Les Etats-Unis sur le point d’autoriser le vaccin Pfizer pour les 12-15 ans

Une lycéenne américaine de 17 ans reçoit sa première injection du vaccin Pfizer le 16 avril 2021 à Salinas, en Californie. — USA Today Network/Sipa USA/SIPA

C’est une étape incontournable pour espérer atteindre l’immunité de masse. Aux Etats-Unis, l’Agence fédérale des Médicaments devrait autoriser le vaccin Pfizer contre le Covid-19 pour les 12-15 ans dans les prochains jours, selon CNN, l’agence AP et le New York Times, qui tiennent tous l’information d’un haut responsable de la FDA. L’Agence européenne des Médicaments (EMA), elle, a annoncé lundi qu’elle débutait l’évaluation d’une étude de Pfizer/BioNTech dont des résultats ont été publiés le mois dernier.

Selon CNN, le feu vert pourrait intervenir dès la semaine prochaine aux Etats. BioNTech et Pfizer ont annoncé vendredi avoir demandé à l’EMA d’étendre aux 12-15 ans l’autorisation de leur vaccin dans l’Union européenne, limitée pour le moment aux personnes de plus de 16 ans. Aux Etats-Unis, les deux entreprises ont déposé début avril une demande similaire d’extension de l’autorisation d’urgence accordée par la FDA.

Efficacité de 100 %

Selon les données d’une étude clinique de Phase 3 de Pfizer, publiées fin mars, le vaccin a « une efficacité de 100 % » dans cette tranche d’âge, et a été « bien toléré en général ».

Aux Etats-Unis, 56 % de la population adulte a reçu au moins une dose, et 40 % est complètement vaccinée. Mais le nombre d’injections quotidiennes est en train de baisser, et avec près d’un tiers des Américains hésitant à se faire vacciner, atteindre l’immunité de masse, qui a été revue à la hausse à cause des variants – autour de 80 % de la population – pourrait être difficile voire impossible. Surtout sans vacciner les personnes mineures, qui représentent près de 25 % des Américains.

2 partages