Coronavirus : Les conditions d’entrée en France « fortement durcies », annonce Jean Castex

Les locaux de la police aux frontières à Menton — Philippe Blet//SIPA

A partir de lundi, la France va « durcir fortement » les conditions d’entrée sur son territoire, notamment en exigeant un test négatif au Covid-19 pour tous les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne (UE), a annoncé Jean Castex, ce jeudi, lors de sa conférence de presse.

« Nous allons durcir fortement les conditions d’entrée sur le territoire national et renforcer les contrôles aux frontières » pour « éviter » que la souche variante du virus « ne progresse rapidement » sur le territoire, a déclaré le Premier ministre au cours d’une conférence de presse.

Un isolement de sept jours

A compter de lundi, tous les voyageurs souhaitant venir en France en provenance d’un pays hors-UE « devront présenter un test négatif pour embarquer dans un avion ou un bateau », a-t-il précisé. Ces personnes devront en outre « s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue », a-t-il dit.

Le test négatif au départ est déjà réclamé pour les voyageurs venant du Royaume-Uni, où circule le variant britannique, particulièrement contagieux. Pour les personnes ne pouvant réaliser un test dans leur pays de départ, elles auront la possibilité de se faire tester à leur arrivée en France et seront contraintes « de s’isoler 7 jours dans un hôtel désigné par l’Etat ».

Des exceptions pour certains

Jean Castex a précisé que pour les déplacements en provenance d’un pays de l’UE, « et notamment des pays comme l’Irlande ou le Danemark confrontés à une situation épidémique difficile », « les ministres travailleront à l’élaboration d’un cadre de coordination en vue du prochain Conseil européen du 21 janvier ».

« Ce cadre devra évidemment prévoir des exceptions concernant les frontaliers, les transporteurs routiers ou encore les agents des compagnies de transport » avec des « protocoles sanitaires spécifiques », selon le chef du gouvernement.

Société

Coronavirus : La vaccination sera ouverte lundi pour les personnes présentant des pathologies à « haut risque », annonce Jean Castex

Santé

Coronavirus : « Dans les dépistages de masse, les tests salivaires sont très intéressants » selon un virologue

1 partage