Coronavirus : Le Tour d’Italie reporté, Paris-Nice écourté

L’arrivée de la 5e étape de Paris-Nice, La Cote-Saint-André, le 12 mars 2020. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Le cyclisme se met peu à peu à l’arrêt lui aussi. Le gouvernement hongrois a annoncé vendredi l’annulation du départ, le 9 mai à Budapest, du Tour d’Italie et des deux autres étapes de la course cycliste prévues en Hongrie, en raison de l’épidémie de coronavirus. Ce qui a poussé RCS, l’organisateur du Giro, a annoncé le report de son évènement, dont le départ devait être donné le 9 mai. 

Le maintien de la suite de la course en Italie plus qu’hypothétique

Après la Hongrie, le parcours initial du Giro 2020 prévoyait un transfert aérien vers la Sicile puis une remontée vers le nord de l’Italie avec une arrivée prévue à Milan le 31 mai. Cela semble aujourd’hui plus qu’hypothétique. L’Italie, l’un des pays les plus touchés par le Covid-19, a placé l’ensemble du territoire en confinement depuis le début de la semaine. La péninsule déplore plus de 1.000 décès.

De leur côté, les organisateurs de Paris-Nice, qui se déroule en ce moment, ont annoncé l’annulation de la dernière étape prévue dimanche. Les classements seront arrêtés samedi au soir de l’étape de montagne de La Colmiane (Alpes-Maritimes), la seule arrivée au sommet de l’épreuve.

« C’est une décision logique par rapport à l’affluence attendue lors de la dernière étape. Même si nous avions pris des mesures d’éloignement du public », a déclaré Christian Prudhomme, le directeur de la course, précisant que la décision avait été prise en concertation avec les autorités préfectorales et les instances sportives (équipes et UCI).

Sport

Coronavirus: Football, F1, NBA, tennis, e-sport… Le sport mondial à l’arrêt

43 partages