Coronavirus : « Le sort de l’épidémie est entre nos mains », prévient Jérôme Salomon

Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, le 2 juin 2020. — JOEL SAGET / AFP

En France, l’épidémie de coronavirus donne des signes de reprise. « Les signaux sont là », a confirmé le directeur général de la santé  Jérôme Salomon, invité sur France Inter ce vendredi. Il appelle à la prévention face au relâchement et au respect des gestes barrière.

« Les indicateurs sont mauvais, les signaux sont très préoccupants et la situation se dégrade semaine après semaine. Mais il n’y a pas de fatalité. Le sort de l’épidémie est entre nos mains », a affirmé Jérôme Salomon. « On ne peut qu’être inquiet quand on voit qu’une centaine de personnes sont admises chaque jour à l’hôpital, quand on voit que 120 personnes sont en réanimation. Nous pouvons décider ensemble de freiner l’épidémie. »

Une vingtaine de départements surveillés

Deux départements à risque sont particulièrement surveillés : il s’agit de Paris et des Bouches-du-Rhône, et particulièrement de la ville de Marseille. « Ce sont des zones de densité urbaine, où il y a beaucoup de flux de population, de transports », explique-t-il. Au-delà de ces zones, une vingtaine de départements sont au-dessus d’un certain seuil de vigilance, a-t-il prévenu, reconnaissant que la situation en France est « très hétérogène ». « A Mayotte comme en Guyane, la situation s’améliore. Actuellement il n’y a pas d’alerte sur les outre-mer. »

Le directeur général de la santé a rappelé l’importance des gestes barrière et notamment du lavage des mains. « On encourage les personnes à respecter l’ensemble de ces mesures barrières et à pratiquer le bon sens. Il faut être très attentif à ses proches et à ses collègues de bureau », a-t-il insisté, alors que 50 % des clusters se forment en entreprise, dont 20 % dans les entreprises privées. Jérôme Salomon a également annoncé une nouvelle distribution de masques en France : « Le prix du masque va fortement baisser à la rentrée. Il doit être disponible pour les plus précaires, les plus vulnérables. »

Selon la Direction générale de la Santé (DGS), les indicateurs de suivi de l’épidémie de Covid-19 en France « continuent de se dégrader » avec un nombre de nouveaux cas confirmés qui « augmente régulièrement ». Sur les dernières 24 heures, 2.669 nouveaux cas ont été détectés (contre 2.524 mercredi), a relevé la DGS dans son point quotidien jeudi.

Société

Coronavirus : Comment les gestes barrière sont-ils devenus source de conflits en famille ?

Santé

Coronavirus : L’extension du port du masque en extérieur annoncé par Jean Castex suffira-t-elle ?

0 partage