Coronavirus: La tenue ou non des JO 2020 ne sera dicté « par aucun intérêt financier », certifie Thomas Bach

Thomas Bach, le président du CIO, est sous pression à quatre mois des Jeux olympiques de Tokyo. — Jean-Christophe Bott/AP/SIPA

A chaque journée sa déclaration pour… dire exactement la même chose. Mais on peut comprendre Thomas Bach, il est pressé par tout le monde du sport, qui se demande si les JO de Tokyo pourront bien avoir lieu et à quelle date. Le patron du Comité international olympique a réexpliqué la situation face à la pandémie de coronavirus dans une interview accordée au  New York Times ce vendredi.

« Ce qui rend cette crise si unique et difficile à appréhender, c’est l’incertitude, a-t-il rappelé. Personne ne peut dire quelle sera la situation demain, dans un mois, et encore moins dans quatre mois. Il serait irresponsable de fixer une date butoir ou de prendre une décision dès maintenant, qui serait basée uniquement sur de la spéculation. Décider aujourd’hui serait prématuré. »

En conséquence, il est urgent d’attendre, estime Thomas Bach. « Bien sûr, nous examinons plusieurs scénarios », explique-t-il. Un groupe de travail a été créé au CIO pour travailler sur la question. Et pour l’instant, « nous n’avons pas de recommandation » de sa part, a-t-il précisé.

Le CIO a été fortement critiqué par de nombreux athlètes hostiles à l’idée de disputer des épreuves cet été, et à l’idée qu’on leur recommande de « s’entraîner du mieux que possible ». La championne olympique de saut à la perche Katerina Stefanidi a dénoncé le « danger » de Jeux en pleine pandémie. Thomas Bach a affirmé que la santé de tous passerait « avant tout ». « La décision du CIO ne sera déterminée par aucun intérêt financier », a-t-il assuré.

Sport

Coronavirus: Les JO pourraient être reportés, reconnaît le président de l’IAAF

Sport

Coronavirus: « Ca ne sert à rien de spéculer » sur un report des JO 2020, tempère Martin Fourcade

0 partage