Coronavirus : La fédération espagnole débloque un demi milliard d’euros pour aider les clubs

Le football espagnol subit de plein fouet les effets du coronavirus — BERNAT ARMANGUE/AP/SIPA

En attendant que la pandémie de coronavirus cesse, le football espagnol met en place des mesures exceptionnelles pour surmonter la crise sanitaire. C’est dans ce contexte que la fédération a débloqué 500 millions d’euros pour venir en aide aux clubs espagnols touchés par les effets de ladite crise.

« Nous avons travaillé en direction d’un financement de 500 millions d’euros pour les clubs de première et deuxième division. Ceux qui ont besoin d’entre 15 et 20 millions d’euros maintenant pourront les avoir, et les rembourser en cinq ou six ans », a annoncé le président de la RFEF​ Luis Rubiales ce mercredi, parmi d’autres mesures pour aider à la lutte contre la pandémie.

« Nous tendons la main au football professionnel. Nous avons discuté avec les entités financières. Si La Liga (l’organisme qui gère le football professionnel en Espagne) le veut bien, nous en chercherons des solutions. C’est le moment d’unir nos forces. (…) Car si la saison ne se termine pas avant le 30 juin, ce qui est plus que probable désormais, certains clubs ne toucheront pas 100 % des revenus de droits TV qui leur étaient destinés », a déclaré Luis Rubiales.

Les échelons inférieurs et le futsal aussi aidés

En plus de ces aides aux clubs professionnels de première et deuxième divisions, la RFEF a annoncé une série de mesures à destination des clubs amateurs ou semi-professionnels. Les clubs de première et deuxième divisions de futsal masculines et féminines, ainsi que la Segunda B et la 3e division masculine (équivalents des 3e et 4e divisions) « pourront bénéficier d’un crédit jusqu’à une hauteur maximale de 4 millions d’euros, en fonction de leur masse salariale », a détaillé Rubiales. Un prêt à taux zéro remboursable sous deux ans, a-t-il précisé.

Ces mesures ont été adoptées alors que certains clubs d’Espagne, comme Carthagène (D3), ont recours à des plans de chômage partiel pour contrer les effets de la crise sanitaire et l’absence de revenus.

Pas de date de reprise

Par ailleurs, le président de la RFEF a de nouveau réaffirmé que la fédération souhaite que la saison puisse « arriver à son terme » mais qu’elle ne « se fixe pas de date de reprise pour le moment ». Elle veut aussi que la finale de la Coupe du Roi (coupe nationale espagnole), initialement prévue le 18 avril à Séville puis reportée, soit disputée « devant du public ».

« L’hôtel de la fédération (hôtel public à Las Rozas, qui accueille les sélections en temps de compétition) est à disposition des autorités pour en faire ce qu’ils veulent », a conclu Rubiales.

Sport

Coronavirus : Pep Guardiola fait don d’un million d’euros pour la lutte contre le Covid-19 en Espagne

115 partages