Coronavirus : Gare à cette vidéo tronquée d’une « invasion de corbeaux » aux Etats-Unis

Un extrait de la vidéo manipule qui circule sur Facebook. — capture d’écran/Facebook

  • Sur Facebook (et sur Twitter dans une moindre mesure), une vidéo montrant d’innombrables oiseaux s’agiter sur un vaste parking suscite de nombreuses réactions.
  • Elle montrerait un phénomène inquiétant, à en croire l’internaute qui la partage. 
  • Si la séquence a bien été filmée aux Etats-Unis, comme l’affirme sa légende, elle date de plusieurs années et un tel rassemblement d’oiseaux n’a rien d’inhabituel au Texas. 

« Invasion de corbeaux aux USA….. Le début de la fin ?? » Sur Facebook, une vidéo visionnée plus de 289.000 fois et massivement partagée depuis sa mise en ligne, samedi 9 mai, inquiète certains internautes.

Filmée depuis l’intérieur d’une voiture, elle montre, sur un grand parking, d’innombrables oiseaux noirs. Qu’ils soient perchés sur les voitures environnantes, en train de marcher sur le bitume ou de voler au sein d’une impressionnante nuée, ils semblent s’étendre à perte de vue, comme dans le film culte d’Alfred Hitchcock, Les Oiseaux.

La scène s’est bien déroulée aux Etats-Unis. Mais elle n’est pas aussi récente que l’affirme sa légende – ou celle d’une autre reprise sur Twitter –, ne montre pas des corbeaux et n’a rien d’inhabituel pour certains habitants du Texas : les cris d’angoisse qu’on entend sur cet extrait ont été rajoutés à la séquence d’origine pour la rendre plus inquiétante.

FAKE OFF

Ces images ont été filmées devant l’entrée d’un centre commercial situé à Carrollton, au Texas, comme on peut le vérifier sur Google Street View, où l’on retrouve clairement le logo de l’enseigne « H Mart » et la mention lumineuse « Groceries & more » sous le numéro « 2625 ».

Cette vidéo circulait déjà en avril avec la même piste audio anxiogène, ponctuée de lamentations censées venir des personnes bloquées dans leurs voitures. On en trouve ainsi une version longue de plusieurs heures sur la page « Today reports », spécialisée dans le partage de vidéos à fort potentiel viral.

Mais cette version est doublement trompeuse puisqu’en plus de ces bruitages rajoutés a posteriori, elle a diffusé l’extrait en direct, comme si les images étaient filmées sur le vif… alors qu’elles sont bien antérieures à ce Facebook Live. On voit ainsi clairement, dans les premières secondes de l’extrait aux plus de 289.000 vues, que la vidéo est coupée et passe brusquement d’un passage à un autre.

Le site ViralHog avait pour sa part mis en ligne la séquence d’origine dès le 17 avril sur sa page YouTube, en précisant qu’elle avait été filmée en décembre 2016 à Carrollton. On y retrouve les images reprises dans les autres vidéos – à partir de 1’52 ci-dessous – avec la piste audio originale, dans laquelle on entend simplement la vidéaste commenter ce qu’elle observe, sans panique particulière dans la voix.

Un rassemblement souvent observé au Texas

Celle-ci a en outre expliqué à ViralHog le contexte de sa prise de vue, détaillé dans la légende de la vidéo YouTube : « J’étais en train de sortir du [magasin H-Mart] et de regagner ma voiture avec mes courses quand j’ai remarqué que les oiseaux se montraient très bruyants. Mais ils n’occupaient pas autant le ciel que ce qu’on voit sur la vidéo. Je suis entrée dans ma voiture […] et comme vous pouvez le voir, la zone s’est vite remplie d’oiseaux ».

« Apparemment, ces oiseaux [une espèce de merle] se regroupent quand le soleil se couche. J’ignore pour quelle raison, scientifiquement parlant, mais il y en a une et cela arrive souvent », poursuivait-elle.

Ce phénomène impressionnant est en effet fréquemment observé au Texas, et fait souvent l’objet de vidéos ou d’articles de presse, comme on a pu le voir notamment ces dernières années. Et selon la presse locale, ces oiseaux se regroupent massivement pour se protéger des prédateurs nocturnes, qui sont d’autant moins susceptibles de venir les attaquer dans des zones aussi éclairées que ces imposants centres commerciaux.

Monde

Coronavirus : Jimmy Kimmel s’excuse après avoir accusé Mike Pence, le vice-président américain, de transporter des cartons vides

Sciences

Coronavirus : « C’est un combat d’influence ! » Comment les infox ont obligé les scientifiques à revoir leur communication

68 partages