Coronavirus en Pays-de-la-Loire : Nouveau foyer dans un hôpital, des alertes dans plusieurs écoles

Dépistage du coronavirus dans un hôpital (illustration) — Daniel Cole/AP/SIPA

  • Des patients et du personnel soignant de l’hôpital Saumur, 18 personnes au total, ont été détectés positifs au virus.
  • Dans toute la région, les signalements se multiplient, notamment dans des écoles.

Les signalements arrivent des quatre coins de la région. Jeudi soir, l’Agence régionale de santé des Pays-de-la-Loire a annoncé qu’une attention toute particulière allait être apportée à la situation du centre hospitalier de Saumur (Maine-et-Loire). Ces dernières heures, 18 cas positifs au Covid-19 y ont été détectés. « Il s’agit de 13 patients de deux services et de cinq professionnels d’un autre service, indique le docteur Thierry Le Guen, en charge de la veille sanitaire. Les chiffres ne sont pas inquiétants, mais il convient d’être vigilants. »

L’ensemble des personnels des services concernés sont en cours de dépistage. Les transferts des patients vers les Ehpad (certains malades sont des patients âgés hospitalisés dans le service gériatrie) ont été stoppés pour le moment.

Des remontées venant des écoles

Alors qu’il est désormais demandé de signaler tout cas suspect, plusieurs écoles sont aussi suivies de près par l’ARS. En plus des deux établissements du Mans, quatre autres écoles dans la Sarthe ont fait part de potentiels malades. Par ailleurs, un personnel a été testé positif dans une école d’Avrillé (Maine-et-Loire), ce qui a provoqué le report de la rentrée scolaire. Un cas a également été confirmé dans une école du Pallet (Loire-Atlantique).

Selon l’Agence régionale de santé, qui se veut rassurante, ce type de signalements va tomber « tous les jours ». Au-delà de ces potentiels regroupements de cas, la recherche des cas contacts a aussi commencé pour les particuliers atteints du coronavirus, dans le cadre du fameux « contact tracing ». Mercredi, après que 16 nouveaux patients ont développé la maladie, 31 personnes les ayant côtoyés ont été appelées. Il leur a été demandé de s’isoler avant de se soumettre à un test d’ici à une semaine, le temps de l’incubation.

Depuis le début de l’épidémie, 395 patients sont décédés dans les hôpitaux de la région.

Santé

Coronavirus en Bretagne : Quarante-six cas positifs détectés au centre hospitalier de Lannion

Société

Coronavirus en Vendée : Que sait-on du nouveau regroupement de cas au sein d’une même usine ?

4,3K partages