Coronavirus en Dordogne : « Tout a été fait dans les règles », la famille à l’origine du cluster se défend

La cérémonie religieuse a eu lieu à Église-Neuve-de-Vergt — Capture écran / Google Maps

  • Vendredi, les autorités sanitaires ont révélé qu’un nouveau cluster Covid-19 s’était formé dans le Périgord après un enterrement.
  • Depuis, neuf personnes sur 127 ont été contrôlées positifs. L’ARS annonce que le foyer est maintenant maîtrisé.
  • La famille du défunt se défend et affirme que « tout a été fait dans les règles » le jour des funérailles.

Même si son nom n’est pas (encore) cité, cet habitant de l’Eglise-Neuve-de-Vergt en Dordogne ne peut pas faire comme si de rien. Depuis vendredi et la découverte d’un nouveau cluster (foyer) de Covid-19, on ne parle que de l’enterrement de son père à l’origine de celui-ci deux semaines plus tôt. Lors des funérailles, un nombre important de personnes se serait réuni et certaines seraient même venues de l’étranger.

Une version que conteste ce Périgourdin, fils du défunt, ce dimanche dans Sud Ouest ou encore France Bleu Périgord. S’il confirme bien que sa mère est venue du Portugal et deux de Suisse, il insiste sur le fait que « tout a été fait dans les règles » avec des autorisations. Certains couples auraient même été contrôlés sur le chemin.

Pas de réunion de famille en nombre selon la famille

Pour ce qui concerne les différents temps de l’enterrement, là aussi, il se défend : « Nous étions 20 à l’église avec des gants et des masques. Au funérarium, on n’était pas plus. Chacun est allé voir le corps, un par un. Au cimetière, on était peut-être une trentaine. Mais à l’intérieur des grilles, nous n’étions que la famille proche. Les autres étaient dehors. »

Il n’y aurait donc jamais eu 50 à 70 personnes regroupées en même temps et pas non plus de réunion de famille ensuite puisque tout le monde serait reparti chez soi dans la foulée.

« La situation est désormais maîtrisée »

Malgré tout, une semaine plus tard cet habitant du petit village du Pays Vernois contracte les symptômes du Covid-19. Depuis l’Agence Régionale de Santé en Nouvelle-Aquitane a annoncé ce samedi avoir testé pas moins de 127 personnes dont certains à l’étranger. Pour l’instant, neuf d’entre eux ont été contrôlées positifs alors que tous les résultats ne sont pas encore connus. Ils sont en quarantaine. Selon l’ARS, grâce à la réactivité du médecin et la recherche des « cas contact », la « situation est désormais maîtrisée ».

De son côté, le fils du défunt et sa famille qui « se sentent tous stigmatisés et ont l’impression d’avoir servi d’exemple à quelques jours du déconfinement ».

Société

Coronavirus en Dordogne : Un nouveau foyer de contamination découvert après des obsèques

Société

Coronavirus : L’utilisation prolongée du masque prive-t-elle d’oxygène ? La réponse est non !

38 partages