Coronavirus EN DIRECT : C’est le début du premier week-end de confinement en France…

9 h 08 : Pourquoi y a-t-il encore tant de gens dehors ?

Le monde est-il coupé en deux, entre les gens sérieux qui s’enferment par souci du bien commun, et les égoïstes qui ne pensent qu’à leur propre plaisir ? Non, il y a un ventre mou d’indécis qui est généralement majoritaire dans ce type de situation, répond Angela Sutan, professeur d’économie comportementale à la Burgundy School of Business, école française de commerce.

« Le problème, c’est que ces gens sont à la fois les plus importants et les plus dangereux », explique-t-elle. « S’ils perçoivent que les autres ne coopèrent pas, ils ne coopèrent plus ». Ces conclusions se basent sur des recherches en économie comportementale. Cette discipline, à la frontière entre économie et psychologie, cherche notamment à expliquer pourquoi émergent des comportements irrationnels d’un pur point de vue économique.