Coronavirus EN DIRECT : A Carry-le-Rouet, les premiers rapatriés de Chine sont sortis de quarantaine…

08h35 : Triste Saint-Valentin en Chine

Pour les amants pékinois, il n’y aura pas de concert « My Heart Will Go On » ni de dîner au homard à 220 euros. Ces événements spéciaux Saint-Valentin ont été purement et simplement annulés. Cette année, « ce ne sera pas très différent de n’importe quel autre jour en quarantaine », observe Tyra Li, qui vit dans la capitale avec son petit ami qu’elle fréquente depuis trois ans.

Depuis un voyage pour rendre visite à la famille pendant le Nouvel an chinois, le jeune couple n’est sorti qu’une fois de son appartement pour aller faire les courses. « Il n’y aura pas de fleurs cette année, pas question. Il aurait bien trop peur d’en acheter et moi d’y toucher », dit-elle. Dans sa boutique, une fleuriste assure à l’AFP que les ventes ont chuté de moitié par rapport à l’an dernier, en partie parce que les clients ont peur du risque de contamination lors de la livraison.

Pour éviter les rassemblements et les fêtes, les autorités ont appelé les fiancés à retarder leur mariage, portant un rude coup à l’important secteur économique des épousailles (costumes, photos, banquets…).