Coronavirus en Corée du Sud : Amende record pour le club de foot qui avait placé des poupées sexuelles dans ses tribunes

Des poupées sexuelles avaient été placées dans les gradins du stade du FC Séoul, le 17 mai 2020. — AFP

Il s’agit de la plus lourde amende jamais donnée par la K-League, la Ligue de football sud-coréenne, durant ses trente-huit années d’existence. Le FC Séoul a été condamné à payer 100 millions de wons (environ 74.000 euros) pour avoir rempli ses tribunes vides avec des poupées sexuelles dimanche dernier, lors d’un match contre le Gwangju FC.

Des dizaines de mannequins en silicone avaient été installées pour remplacer les supporters absents en raison du coronavirus, portant des T-shirts et tenant des pancartes d’un vendeur de sex toys. La Ligue de football sud-coréenne a estimé que le club a « profondément humilié ses fans de sexe féminin ».

Les excuses du FC Séoul

La ligue a accepté l’argument avancé par le FC Séoul selon lequel il ne savait pas qu’il s’agissait de sex toys, tout en soulignant qu’il « aurait facilement pu reconnaître leur usage en faisant preuve de bon sens et d’expérience ».

« La controverse autour de cet incident (…) a profondément humilié et blessé les fans de sexe féminin (et) porté atteinte à l’intégrité de la ligue », a ajouté mercredi la K-League dans un communiqué. Le FC Séoul, qui a accepté cette décision, a présenté ses excuses et promis que ces faits ne se reproduiraient pas. « Je me demande comment ils ont eu cette idée bizarre. C’est une honte internationale », a déclaré en ligne un détracteur. « Le FC Séoul a transformé son stade en zone classée X », a ajouté un supporter.

La première division locale a repris le 8 mai sans aucun spectateur dans les stades, après plus de deux mois d’arrêt pour juguler l’épidémie de coronavirus. Pour garnir leurs tribunes malgré le huis clos, la plupart des clubs ont utilisé des affiches, des banderoles ou des effigies en carton de supporters.

Sport

Corée du Sud : Des poupées sexuelles en tribune? Le FC Séoul s’excuse du malaise engendré

Monde

Coronavirus : La Corée du Sud utilise les données téléphoniques pour retrouver des personnes

64 partages