Coronavirus : Disneyland va fermer à Paris et aux Etats-Unis jusqu’à fin mars

Disneyland Paris va fermer à partir du 15 mars pour lutter contre l’épidémie du coronavirus. — Vanessa Carvalho/REX/SIPA

En Californie, Disneyland n’avait fermé que trois fois en 65 ans : après l’assassinat de JFK (1963), le tremblement de terre de Northridge (1994) et le 11-septembre (2001). Mais jeudi, Disney a annoncé que les portes de son parc allaient rester closes à partir de samedi jusqu’à fin mars. Dans la foulée, l’entreprise a étendu sa décision à Disneyland Paris et à Disney World, à Orlando, qui fermeront à partir de dimanche. Disney dit avoir agi « par principe de précaution » contre l’épidémie de coronavirus.

Disney World (Floride) est le premier parc de loisirs au monde en termes de fréquentation (près de 21 millions de visiteurs en 2018 selon les professionnels) suivi de Disneyland à Anaheim, près de Los Angeles (18,7 millions). Quant à Disneyland Paris, il est le premier du secteur en Europe avec quelque 10 millions de visiteurs par an.

Les rassemblements de plus de 250 personnes déconseillés en Californie

Disney avait commencé par annoncer la fermeture de son parc de Californie à partir du 14 mars, « même si aucun cas de Covid-19 n’a été signalé à Disneyland Resort ». Il s’agissait pour le parc d’attractions de 40 hectares d’agir « dans l’intérêt de nos visiteurs et employés » et en conformité avec les préconisations du gouverneur de Californie, a expliqué un porte-parole de Disney.

Le gouverneur Gavin Newsom recommande depuis jeudi la suspension de tous les rassemblements « non-essentiels » de plus de 250 personnes.

Les hôtels du site californien resteront ouverts jusqu’au lundi 16 mars pour laisser le temps aux touristes d’organiser leur départ. « Nous allons surveiller la situation et suivre les avis et recommandations des autorités fédérales et locales ainsi que des agences sanitaires. Disney continuera à payer ses employés » pendant la suspension de ses activités, a précisé le porte-parole de Disneyland.

Le numéro un mondial du divertissement a quelques heures plus tard annoncé la fermeture de Disney World à Orlando et de Disneyland Paris, près de la capitale française, à compter de dimanche et jusqu’à la fin du mois. Les hôtels des deux sites resteront en activité « jusqu’à nouvel ordre ». Disney a aussi décidé de suspendre toutes ses croisières dans le monde pour le mois de mars, a précisé le groupe dans un communiqué à l’AFP.

Réouverture partielle en Chine

En Asie, Disney a fermé depuis des semaines ses parcs d’attractions en raison de l’épidémie mais le complexe de Shanghai, en Chine, a pu rouvrir partiellement cette semaine. Au Japon en revanche, la fermeture de Disneyland et DisneySea à Tokyo a été prolongée de deux semaines, jusqu’à début avril.

Le parc d’attractions des studios Universal à Hollywood, très prisé des touristes également, va lui aussi fermer ses portes à partir de samedi pour une durée de deux semaines. « Nous prévoyons une réouverture le 28 mars et nous continuons à surveiller la situation », précise Universal Studios dans un communiqué.

Disney a également décidé de reporter la sortie de son film Mulan, remake en prises de vues réelles de son fameux dessin animé de 1998. Le long-métrage avait été présenté lundi à Los Angeles et devait sortir sur les écrans nord-américains dans deux semaines.

Sport

Coronavirus: Football, F1, NBA, tennis, e-sport… Le sport mondial à l’arrêt

Société

VIDEO. Coronavirus : Fermeture des écoles, cours à distance, maintien des examens… Que va-t-il se passer pour les élèves ?

29 partages