Coronavirus dans les Pyrénées-Atlantiques : Situation préoccupante sur la côte basque, le plan blanc déclenché à l’hôpital

La situation épidémique est toujours très préoccupante en ce début du mois d’août dans les Pyrénées-Atlantiques, particulièrement sur la côte basque, alerte ce mardi l’ARS de Nouvelle-Aquitaine. Au 2 août, le taux d’incidence dans le département atteint 418 cas pour 100.000 habitants, soit plus du double par rapport à début juillet.

« L’épidémie connaît un rebond important tout particulièrement sur la Côte basque où l’arrivée des estivants, le brassage de population et le relâchement de certains comportements alors que le variant Delta est particulièrement contagieux, ont conduit à une augmentation rapide du taux d’incidence », indique ainsi l’ARS dans un communiqué.

Onze patients en réanimation

Le Centre hospitalier de la Côte basque, réparti à Bayonne et Saint-Jean-de-Luz, est directement impacté par ce rebond. « Le nombre d’hospitalisations augmente chaque semaine et le service de réanimation prend actuellement en charge onze patients Covid-19 (huit hommes et trois femmes, dont une enceinte) dont la moyenne d’âge n’est que de 54 ans. Parmi ces patients, dix ne sont pas vaccinés, la personne vaccinée est, elle, âgée de 78 ans. Ce sont tous des résidents du Pays basque, il n’y a pas de touristes parmi eux. »

Dans ce contexte, le directeur du Centre hospitalier de la Côte basque, a décidé, en accord avec le médecin chef du Samu et les autorités sanitaires, de déclencher le Plan blanc « afin de pouvoir faire face à cette situation exceptionnelle ».