Coronavirus : Booba s’active sur les réseaux sociaux pour faire respecter le confinement

Le rappeur francais Booba (de son vrai nom Elie Yaffa) en concert dans la salle — SADAKA EDMOND/SIPA

Finie l’ère du clash avec les autres rappeurs : Booba donne un rendez-vous hebdomadaire à ses quelques cinq millions d’abonnés sur les réseaux sociaux pour les « inciter à respecter le confinement » face au Covid-19, comme il l’a indiqué mardi sur Europe 1.

« On a tous un rôle à jouer, c’est un problème mondial, j’utilise mon following (audience) pour inciter à respecter le confinement, a développé le Duc de Boulogne, rare dans les médias généralistes. Le but n’est pas de rapper mais de faire passer une info ».

Confiné à Miami

Booba, confiné à Miami où il réside, a diffusé dimanche une première vidéo de 26 minutes intitulée « Coronatime », format qu’il voudrait désormais hebdomadaire. On y voit différentes images d’actualité illustrant la pandémie, le témoignage d’un « médiateur » de Nanterre qui demande aux jeunes qu’il croise dans la rue de rentrer chez eux, et un échange surprenant entre le rappeur et l’ex-patron du Renseignement intérieur Bernard Squarcini.

Ce dernier dit sur Europe 1 avoir accepté de participer en raison du message pédagogique passé par l’artiste, qui a mis de côté les poses de « rappeur rebelle ». Quand Europe 1 a suggéré aux deux hommes d’enregistrer un titre ensemble, Bernard Squarcini a répondu « si (Booba) veut bien s’habiller en policier ». « On en reparle », a-t-on entendu sourire B2O, un des surnoms du rappeur.

Pour les autres volets de « Coronatime », le rappeur envisage de donner la parole à ceux qui « font partie du combat : des infirmières, des médecins ».

Web

Instagram supprime définitivement  le compte du rappeur Booba

Culture

Coronavirus: Booba redouble de sagesse pendant cette période de confinement

5 partages