Coronavirus à Toulouse : Usagers des transports en commun, voici comment vous pouvez vous faire rembourser

Sur la ligne A du métro de Toulouse, à la station Esquirol. — Fred Scheiber/20 Minutes

  • Il n’y a plus que 26.000 usagers qui empruntent le métro de Toulouse chaque jour.
  • Après avoir décidé la gratuité le 20 mars, Tisséo lance ce lundi le processus de remboursement de ses milliers d’abonnés.
  • Les abonnés annuels qui ont payé comptant ne seront dédommagés qu’à l’issue de la période de confinement.

En temps normal, le métro toulousain transporte entre 400.000 à 500.000 voyageurs par jour. Ils ne sont plus 26.000, trois semaines après le début du grand confinement pour cause de coronavirus, selon Tisséo. L’opérateur, tout en maintenant la gratuité du réseau décidée le 20 mars, a effet remis en service ses valideurs en fin de semaine dernière pour justement avoir une vision fiable du nombre d’usagers qui empruntent encore les transports en commun.

Parallèlement, Tisséo lance ce lundi le processus de remboursement de ses abonnés – 75.000 annuels et 100.000 mensuels – grâce à un formulaire électronique à remplir en ligne.

Qui est concerné par la démarche ?

Le dispositif s’adresse aux abonnés 7 jours, 31 jours, et annuels à paiement comptant, y compris ceux qui ont chargé leur sésame sur l’appli Ticket Easy.

Qui n’a pas besoin de le faire ?

Inutile de remplir le formulaire, si vous êtes un abonné annuel qui paie par prélèvements mensuels, ces derniers sont automatiquement suspendus dès à présent et jusqu’à la fin de la période de confinement. Pour la période allant du 17 (date de l’annonce du confinement) au 31 mars, le dédommagement n’interviendra qu’à l’issue de la période de confinement, dont la date reste pour l’heure mystérieuse.

Même chose, pour ceux qui ont acheté un abonnement et n’ont pas eu le temps de l’utiliser. Il reste valable et partira du jour de la première validation.

Quel est le mode de calcul de Tisséo ?

Les abonnés mensuels seront dédommagés au prorata du nombre de jours qu’il restait sur leur carte Pastel au 17 mars, grâce à une simple règle de trois. Par exemple pour un abonné 31 jours qui a pris son abonnement à 51 euros le 22 février, il y aura sept jours à indemniser du 17 au 23 mars inclus. Tisséo lui remboursera 51X7/31 = 11,52 euros.

Tisséo affirme n’avoir pas calculé pour l’heure la perte d’exploitation que va entraîner l’épidémie de coronavirus, mais elle sera évidemment colossale.

Toulouse

Coronavirus à Toulouse : Faute de passagers, les rames du métro sont « raccourcies »

Toulouse

Coronavirus à Toulouse : Les transports en commun seront gratuits à partir de vendredi

0 partage