Coronavirus à Strasbourg : Un groupe hospitalier dépose plainte pour falsification de ses certificats de vaccination

De nombreux trafics et détournements de certificats de vaccination ont été constatés en France. Dans ce contexte, une enquête journalistique récente a mis en évidence que les certificats de vaccination anti Covid-19 délivrés par le centre de vaccination du Groupe hospitalier Saint Vincent à Strasbourg ont fait l’objet de reproductions frauduleuses. Dans un communiqué, le groupe indique porter plainte.

A fin juin, plus de 60.000 vaccins ont été délivrés au sein des centres de vaccination du groupe, à savoir les cliniques Sainte-Barbe à Strasbourg, Saint Luc à Schirmeck et leur antenne à La Wantzenau. « A l’issue de chaque vaccination, un certificat nominatif est délivré au patient indique l’hôpital. Ce formulaire possède des caractéristiques particulières difficilement reproductibles, dont un filigrane (marquage se voyant en transparence), permettant une reconnaissance immédiate de son caractère original », explique l’hôpital.

Un dispositif de sécurité qui permet ainsi de « détecter aisément les faux certificats réalisés par des faussaires, mais aussi et surtout les utilisateurs et receleurs de tels documents », prévient le groupe Saint-Vincent.

Copies grossières et incohérences

« Les copies découvertes sont ainsi très grossières, de nombreuses incohérences techniques ayant été signalées aux enquêteurs, permettant de mettre hors de cause le personnel des centres de vaccination du GHSV », souligne l’hôpital.

Le Groupe indique collaborer avec l’Agence régionale de santé, la préfecture du Bas-Rhin et les services de police, dont la police aux frontières, afin de faire cesser au plus vite ces malversations, d’appréhender les auteurs, les receleurs et les utilisateurs de la fraude.